En ce moment
 
 

Le prix du gaz augmente: pourquoi une telle différence entre fournisseurs?

 
 

Entre la flambée des prix des produits pétroliers et l’hiver particulièrement rude que nous avons connu, le constat est sans appel : le montant de notre facture énergétique va inévitablement augmenter. Mais différemment selon les fournisseurs.

Afin d’éviter les mauvaises surprises lors du redressement annuel, Electrabel a décidé de proposer à ses clients une révision de leur facture mensuelle de gaz. Une proposition d’augmentation de l’ordre de 20 à 40 euros par mois selon les ménages concernés. Ce surcoût est dû à l’augmentation du prix du gaz lié, chez Electrabel, à 85% au prix du pétrole. Mais comment expliquer que certains fournisseurs d’énergie, eux aussi dépendants du prix du baril, présentent des factures moins salées à leurs clients ?

L’indexation joue pour beaucoup

Selon Laurent Jacquet, porte-parole de la Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz (CREG), la différence de prix entre les fournisseurs d’énergie s’explique par l’indexation du produit vendu au client. Selon lui, Electrabel indexe le prix du gaz qu’il vend aux clients Belges par rapport au prix du pétrole. Il n’est pas le seul. Nuon et Luminus appliquent également cette stratégie.

Jusqu’à 18% moins chers dans les prochains mois

D’autres fournisseurs comme Lampiris, Essent et Octaplus, procèdent autrement. Ils appliquent l’indexation sur le prix du gaz lui-même mais en bourse. Cela leur permet d’offrir un avantage concurrentiel qui, selon Laurent Jacquet, se situe autour de 10% de la facture globale annuelle. Soit une économie moyenne de 140 euros par an. Cette différence de prix pourrait même atteindre 18% dans les mois à venir. Cela représenterait alors un écart de 252 euros en moyenne.


 

Vos commentaires