En ce moment
 

Le secteur chimique et pharmaceutique engage: 22.000 postes disponibles

Pour attirer les jeunes dans ces filières, le secteur essaye de changer son image et de se rendre plus attractif. Reportage de Laxmi Lotat et Catherine Vanzeveren.

C’est un secteur en pleine croissance avec un chiffre d’affaire record en 2017 : + 26%. Ingénieurs, chercheurs, techniciens... l’industrie chimique et pharmaceutique recrute des profils scientifiques.

"Nous sommes à la recherche de manière continue de talents qui peuvent continuer à faire fonctionner, valoriser, les métiers de la chimie et de la pharma", déclare Yves Verschueren, administrateur délégué d’Essenscia.

22.000 personnes partiront à la retraite ces dix prochaines années mais le secteur doit revoir son image pour attirer les jeunes.


"Notre secteur est sexy"

"Peut-être qu’on a une réputation pas sexy, d’être l’ancienne industrie", remarque Wouter de Geest, président d’Essenscia. "Notre secteur est sexy parce qu’il contribue aux solutions des grands défis mondiaux", martèle-t-il. "Ça, c’est le langage qu’il faut parler aux jeunes parce que chaque jeune personne est intéressée de contribuer à quelque chose de bien", estime-t-il.

Moi de 20% des élèves de secondaires se tournent vers des filières scientifiques. Pourtant la chimie et la pharmacie offrent les salaires moyens les plus élevés tous secteurs confondus.

Vos commentaires