Le soutien accordé par la Sowalfin lors de la crise du Fipronil élargi à celle de Veviba

Le soutien accordé par la Sowalfin lors de la crise du Fipronil élargi à celle de Veviba
Consommation

(Belga) Le soutien accordé par la Société Wallonne de Financement et de Garantie des Petites et Moyennes Entreprises (Sowalfin) lors de la crise des oeufs contaminés par le Fipronil, lors de l'été 2017, sera élargi aux entreprises du secteur de la viande qui sont affectées par le récent scandale sanitaire engendré par le retrait des agréments de Veviba, selon une décision du ministre wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet rendue publique jeudi.

Le ministre a marqué son accord sur l'élargissement du mécanisme, actuellement déjà opérationnel via les banques partenaires de la Sowalfin et de sa filiale la Socamut. Il s'agit plus précisément d'une formule permettant à la Socamut de garantir jusqu'à 75% d'un crédit bancaire de 50.000 euros et d'accorder un prêt subordonné complémentaire de 25.000 euros. L'éleveur de viande bovine (en amont), le commerçant ou un autre distributeur (en aval) pourront donc ainsi obtenir très rapidement, via leur banque, un financement de 75.000 euros (pour renforcer la trésorerie), remboursable sur une durée de maximum cinq ans. La solution se veut simple et très rapide, la Socamut étant engagée automatiquement en garantie et en prêt par la banque partenaire accordant le crédit. Pour ce qui concerne les activités "en aval" du secteur (distribution, commercialisation), des solutions pour des besoins de financement supérieurs à 75.000 euros peuvent également être trouvées via la garantie et le prêt de la Sowalfin. (Belga)

Vos commentaires