En ce moment
 

La compagnie Ryanair prête à la reconnaissance d'un syndicat: sa proposition est "INACCEPTABLE", préavis de grève maintenu

La compagnie Ryanair prête à la reconnaissance d'un syndicat: sa proposition est

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair est prête à reconnaître des délégations syndicales pour les pilotes et le personnel de cabine basés en Belgique, et à inscrire la législation nationale sur le travail dans de futures conventions collectives de travail (CCT), a annoncé mardi l'entreprise dans une lettre aux syndicats belges. Elle demande par contre que la grève annoncée pour le 28 septembre soit annulée.

Les syndicats belges ont transmis mardi dernier un projet de CCT à Ryanair. Ils ont laissé une semaine à la compagnie pour se prononcer.

Le syndicat CNE a étudié la contre-proposition de Ryanair. Il la juge inacceptable pour trois raisons principales qu'il a exposées par communiqué de presse ce mercredi matin.

"1. Ryanair accepte d’appliquer le droit belge qu’à partir du 1er mars 2020 et ce, sous conditions.

2. Cette proposition ne concerne que les travailleurs sous contrats Ryanair alors que 50% des travailleurs ainsi que les nouveaux engagés sont sous contrats Crewlink et se retrouvent donc exclus de cette proposition.

3. Ryanair veut que nous acceptions son business modèle, modèle d’esclavage basé sur une productivité forte et des bas salaires, tout en s’engageant à négocier les salaires et les horaires : ce qui est une contradiction totale", a énuméré le syndicat selon lequel la proposition de Ryanair vise trois choses: "diviser les travailleurs, gagner du temps et éviter la grève".

Vos commentaires