En ce moment
 
 

Les avions low-cost n'ont pas tué les sociétés de car, bien au contraire: "On retrouve un vrai regain"

Les avions low-cost n'ont pas tué les sociétés de car, bien au contraire:
© RTL INFO

Certains touristes belges préfèrent le car pour partir en vacances. Si le secteur a eu peur il y a quelques années avec l'arrivée des vols low-cost, ce mode de transport séduit toujours. Certaines sociétés parlent même d'une augmentation de la fréquentation l'an dernier. Comment expliquer ce succès? Éléments de réponse.

Nous avons rencontré à Fleurus des Belges qui s'apprêtaient à partir pour l'Espagne. C'est sous la pluie que leur voyage a débuté. Pour se rendre sur place, ils ont choisi de partir en car.

Quelques minutes avant le départ, les bagages ont été chargés par Fernand et Pascal, les chauffeurs. Ici, pas d'avion low-cost, mais un bus en mode prestige. "C'est assez rapide, le prix est convenable, c'est confortable", indique un voyageur. "J'aime bien le car. C'est pratique, pas trop cher. L'avion est beaucoup plus cher", confie un autre.

Pour la convivialité, la facilité, le prix également... l'écologie

Jean-François est le directeur général d’une société active dans le secteur. Il remarque d’année en année une augmentation de la demande: plus de voyages, mais pour des distances plus courtes. "Il y a de ça 10 ans, on a cru au pire avec l'arrivée des compagnies low-cost. On retrouve maintenant un vrai regain pour les voyages en car. Pourquoi? Pour la convivialité, la facilité, le prix également. Dernier argument: l'écologie. Vous savez que le voyage en car est la manière la plus écologique de voyager", explique Jean-François Defour.

Fernand et Pascal, les conducteurs, sont les deux collègues qui vont se relayer pour conduire tous les voyageurs en vacances. Si la sécurité est la priorité, ils savent également détendre l’atmosphère. "Il y a de l'ambiance, on est là pour ça. On est là aussi pour essayer de créer une certaine ambiance. Surtout donner aux gens une envie de revenir. Il faut toujours qu'ils nous quittent avec un petit regret, de façon à avoir envie de nous revoir", commente Fernand.

Désavantage pour le voyage en car: le trajet est forcément plus long… Pour les témoins que nous avons rencontré, les vacances semblaient pourtant avoir commencé dès l'entrée dans le véhicule.

Vos commentaires