En ce moment
 

Les Belges paient de plus en plus pour faire le plein: "A l'étranger on bénéficie de prix plus avantageux"

Faire son plein à la pompe coûte de plus en plus cher. Mais ça rapporte à l'Etat. Selon des chiffres RTLinfo, les accises sur les carburants ont rapporté 5 milliards d'euros l'année passée. Elles ont fait entrer 20 milliards dans les caisses de l'Etat en 4 ans.

C’est un passage obligé pour la plupart des Belges: le plein d’essence ou de diesel. Mais ce geste rapporte de plus en plus à l’Etat. Entre 2014 et 2017, les accises ont rapporté 20 milliards d’euros à l’état.

Dans un litre de diesel par exemple, la part du produit, du carburant, c’est 33,3% seulement. Un peu plus de 11% pour la marge et les coûts de distribution. La TVA représente 17,4%. Enfin les accises, 37,6%. C’est la partie la plus importante. "On est un des pays les plus taxés de ce côté-là, c'est sûr et certain. On voit d'ailleurs que, souvent, à l'étranger, on bénéficie de prix plus avantageux", a indiqué un motard à notre journaliste Loïc Parmentier.

En Belgique, les accises sur le carburant ont principalement augmenté depuis 2015 suite à une décision prise par le gouvernement Michel et qui visait principalement le diesel.

Face à la hausse des prix, les Belges sont de plus en plus tentés par les comparateurs en ligne. "Avec les prix pratiqués, on a calculé qu'un automobiliste qui fait un plein par semaine peut économiser entre 180 et 200 euros par an", a expliqué Stéphane Hougardy, porte-parole de "Carbu.com".

Economiser un peu vu les accises sur les carburants qui ont battu des record ces deux dernières années, en dépassant la barre des 5 milliards d’euros par an. Le prix du litre du diesel ce matin est le 3e le plus élevé jamais enregistré dans notre pays.

Vos commentaires