En ce moment
 
 

Les manifestants réclament des mesures AMBITIEUSES pour protéger la planète: mais qui va payer pour les financer?

Les manifestants réclament des mesures AMBITIEUSES pour protéger la planète: mais qui va payer pour les financer?
©Isopix

Le collectif citoyen "Rise for Climate Belgium" organise sa 5e mobilisation nationale et européenne ce dimanche à Bruxelles. Le rassemblement est prévu à 13h00 à la gare du Nord.

Parmi les revendications, les manifestants demandent notamment des mesures ambitieuses et concrètes pour protéger la planète.

Nous posons une question ce dimanche matin, qui va payer pour les financer? Le coût du changement, est évalué à 1.000, voire 1.500 milliards d'euros.

La BCE, la banque centrale européenne, est prête à mettre la main à la poche. Elle pourra prêter de l'argent à faible taux, aux états, qui pourront faire des efforts. Cela permet de financer la transition énergétique sans passer par la poche du citoyen et cela pourrait en plus créer des emplois.

"La transition énergétique, ce n’est pas seulement une question de finances. Cela suppose aussi de mettre en place des investissements concrets, des mises à l’emploi et on parlerait en Belgique de dizaines de milliers d’emplois qui pourraient être créés", explique l'économiste, Bruno Colmant, professeur à la Solvey Brussels School, joint par notre journaliste Guillaume Fraikin. "Bien sûr pas instantanément, ce sera au fil du temps. De toute façon, nous n’avons pas le choix car nous allons devoir sortir progressivement du nucléaire. Il y a le problème du démantèlement des centrales qui va se poser. On va devoir mettre en œuvre de nouvelles centrales à gaz, des sources alternatives d’énergie. Il y a donc des poches d’emplois qui sont encore inconnues mais qui pourront être financées par ces emprunts lancés par l’Etat belge et ensuite être refinancées par les autorités monétaires."

Vos commentaires