En ce moment
 

Les opérateurs de téléphonie mobile déjà gagnants de cette Coupe du monde: voici pourquoi

On ne connaît pas encore le vainqueur de cette Coupe du monde, mais s'il y a bien déjà des gagnants, ce sont les opérateurs de téléphonie mobile. A chaque goal des Belges, ce sont près de 500.000 SMS qui ont été échangés. Reportage de Pauline Laurent et Elisabeth Wouters.

Pendant trois semaines, les supporters ont vibré. Les téléphones aussi. Nous avons été très nombreux à partager nos joies et nos déceptions sur les réseaux sociaux essentiellement. L’utilisation des données mobiles a augmenté en moyenne de 35% lors des matchs des Diables, mais c’est surtout avant et après la rencontre que les téléphones ont chauffé.

"La tendance est globalement la même. Il y a une utilisation avant-match assez forte des réseaux sociaux plus classique, plus généralisée, Instagram, Facebook… Par contre, en fin de match, les applications type WhatsApp, type Twitter, qui sont réservées à des catégories de gens plus limitées, ont également une augmentation assez forte liée au fait que les gens veulent partager leur enthousiasme", analyse Jean-Pascal Bouillon, porte-parole d’un opérateur de réseau mobile.

En cas de but, c’est le traditionnel SMS qui remporte le match avec en moyenne 500.000 messages envoyés lors de chaque goal des Diables. Et c’est le match contre le Brésil qui a suscité le plus de passion, l'utilisation des données mobiles a augmenté selon les opérateurs de 40 à 60% ce soir-là. C’est deux fois plus que lors du match d’hier contre la France.

"Très clairement, le match contre le Brésil est le champion toute catégorie puisqu’à lui seul il a généré une augmentation sur les réseaux d’Orange d’environ 40%. C’est une augmentation très, très forte et on a clairement vu que c’est la fin de match, c’est-à-dire la victoire qui a elle-même suscité beaucoup d’enthousiasme", explique Jean-Pascal Bouillon.

Et lors de ce quart de finale ou hier pendant les demis, l’utilisation des mobiles à l’étranger était pour certains opérateurs 4 fois plus élevée que pendant la phase de poule. Pas étonnant puisque de nombreux supporters sont en vacances depuis la semaine dernière.

Vos commentaires