En ce moment
 
 

Les soldes d'été débutent bien sauf à... Liège

 
 

Les soldes d'été ont démarré sur des chiffres de vente en hausse de 8 pc sur l'ensemble du week-end, une résultat positif qui contrastait fortement avec celui des vendeurs du centre de Liège, paralysé par le départ du Tour de France.

Samedi, jour du prologue à Liège, les résultats des ventes en soldes ont été "catastrophiques" au centre-ville, a affirmé Georges Gerstmans, président de l'association des commerçants liégeois. La nocturne organisée par les commerçants du centre à partir de 18 heures n'a pas pu ramener les acheteurs au centre-ville."Une commerçante qui gère un magasin au centre et un autre en périphérie, à Belle-Ile, parle d'un chiffre d'affaires quatre fois inférieur pour le premier".

La journée de dimanche n'a pas été meilleure, même si le Tour avait quitté Liège l'après-midi. "Ce qui est perdu est perdu", se désole M. Gerstmans, tout en reconnaissant le bénéfice que le départ du Tour a apporté à la ville en termes de notoriété et d'image.

Un départ en trombe dans les autres villes

Ailleurs dans le pays, les paramètres étaient réunis pour un départ en trombe: soleil, premiers jours tombant un week-end (c'était un vendredi l'an dernier), stocks chargés en raison du mauvais temps printanier, ont contribué à une hausse des ventes de 8 pc par rapport aux deux premiers jours des soldes d'été de 2011, selon l'organisation patronale flamande Unizo.

Samedi, les magasins ont même enregistré une hausse moyenne de 12 pc. Ce bon départ s'est répercuté dans le nombre de transactions effectuées: 4,9 millions samedi (soit 200.000 de plus que l'an dernier) et 2,2 millions dimanche, a-t-on appris auprès d'Atos Worldline-Banksys.




 

Vos commentaires