En ce moment
 
 

Les vendeurs de piscines font le plein de commandes: voici les prix de 3 versions très différentes

Les installateurs de piscines se frottent les mains. La météo estivale a manifestement un impact sur leurs chiffres d'affaires. Le secteur prévoit la construction d'environs 2.900 piscines d'ici la fin de l'année. C'est une augmentation de 14% par rapport à l'an dernier. Et vous allez le voir, il en existe pour tous les goûts et (presque) tous les budgets.

Commençons par la version la plus classique: des murs de blocs, pas mal de maçonnerie et quelques semaines de construction. Et surtout un budget conséquent.
 
Celle-ci mesure 9 mètres sur 5: elle coûte 50.000 euros, sans le volet.

Ce n’est pas pour tout le monde, mais en ce moment tout le monde en veut. "L'avantage, c'est la durabilité dans le temps, la fiabilité, une façon aisée d'entretenir sa piscine, parce qu'on automatise pas mal. Ça aussi c'est nouveau", explique Jean-Marc Jacob, de Tahiti piscine.

Malgré leur prix, les piscines en béton représentent encore une vente sur deux en Belgique. Mais d'autres possibilités existent et viennent de plus en plus défier la piscine classique.


A faire soi-même

Nous avons rencontré Jean-Claude. Banquier à la retraite, il n'est pas franchement manuel. Pourtant, avec un peu d’effort et de patience, il a monté une ossature en bois lui-même dans son jardin. Au final, il est parvenu à réaliser pas mal d’économies.
 
Pour une piscine à peine un mettre plus petite que celle en béton que nous venons de vous présenter, ce sera 20.000 euros. "On a quand même travaillé avec les enfants. Il faut prendre le temps, ne pas aller trop vite", confie Jean-Claude.

"L'avantage, c'est qu'on peut construire sa piscine soi-même. On n'a pas besoin de piscinier. On peut tout faire soi-même de A à Z, de la dalle de béton au liner pour ceux qui le savent. Ou alors c'est par étapes, où on peut faire une partie et le client fait une autre partie. C'est vraiment à la carte", indique Eugène Vanvinckenroye, de la société Piscine Concept.


En boîte

Si vous n'êtes pas bricoleur et que vous n'avez pas nécessairement les moyens, avez-vous pensé à planter un conteneur dans le jardin?
 
Celui-ci arrive tout droit du port d'Anvers. Il mesure 6 mètres de long et 2 mètres et demi de large. Le prix? 16.000 euros. Le défaut, ce sont les mesures: ce sera un multiple de la taille du container, sinon rien.

"C'est un véritable container maritime. C'est-à-dire que les Chinois exportent plus en Europe que ce que nous exportons là-bas. Et un container ne repartant jamais à vide, on récupère les containers et on leur fait subir toute une série de traitements de chocs pour terminer sur une piscine", précise Levent Aslan, de GalanBox – piscine.

Malgré les grandes différences de styles, de prix et de possibilités techniques, tous les spécialistes ont des carnets de commande qui se remplissent plus vite que la piscine d'un voisin un après-midi d’été.

Vos commentaires