En ce moment
 
 

Mais où s'arrêteront-ils? Les prix de l'immobilier continuent d'augmenter

Mais où s'arrêteront-ils? Les prix de l'immobilier continuent d'augmenter

Le prix médian belge pour une maison de type fermé ou demi-fermé (2 ou 3 façades) a à nouveau augmenté au premier semestre de l'année et s'élevait à 200.000 euros, indique jeudi l'office belge de statistique Statbel. Le prix d'une maison de type ouvert (4 façades ou plus) s'établissait à 294.000 euros et à 186.000 euros pour un appartement. La Wallonie restait la région la moins chère tandis que Bruxelles abritait les logements les plus onéreux.

En Région wallonne, le prix médian atteignait 145.000 euros pour des maisons de type fermé ou demi-fermé au premier semestre, contre 230.000 euros en Flandre et 399.000 euros en Région de Bruxelles-Capitale.

A Bruxelles, le prix des maisons de type ouvert s'établissait à 840.000 euros, loin devant la Région flamande avec 325.000 euros et la Wallonie avec 236.000 euros.

Statbel constate par ailleurs de fortes différences selon les provinces et les communes.

En Région wallonne, le Brabant wallon était la province la plus chère dans toutes les catégories, tandis que le Hainaut abritait les maisons de type fermé ou demi-fermé les moins chères. La province de Luxembourg était, elle, la moins chère pour les maisons de type ouvert.

A Bruxelles, Ixelles présentait le prix médian le plus élevé et Molenbeek-Saint-Jean le plus faible.

Par rapport au premier semestre de 2018, les prix médians des maisons de type fermé ou demi-fermé ont progressé de 2,6% ou 5.000 euros. Les maisons de type ouvert ont connu la plus forte hausse de prix, à savoir 5%. Les prix des appartements ont eux augmenté de 6.000 euros (3,3%).

Vos commentaires