En ce moment
 
 

Passer quelques jours en Belgique a le vent en poupe et vous ne devinerez jamais d'où viennent principalement les touristes

Selon les derniers chiffres de l'Office Statistique belge, le tourisme fonctionne très bien. En région Wallonne, le nombre de nuitées réservées, a augmenté de 5% l'an passée et des chiffres similaires sont observés en région Flamande avec + 7%. Mais c'est la région Bruxelloise qui affiche la plus forte hausse avec + 10%. Malgré un contexte post-attentat. Comment l'expliquer ?

Dans la capitale, deux types de touristes se côtoient: l’homme d’affaires d’un côté et le vacancier de l’autre. Mais c’est l’augmentation du tourisme de loisirs qui booste les chiffres bruxellois jusqu’à même égaler aujourd’hui ceux du tourisme d’affaires, d’habitude supérieurs.

Dans cet hôtel de l’hyper centre, on accueille de plus en plus de vacanciers, comme nous l'explique Louise Henricot, porte-parole d'un hôtel du centre: "On est passé à 50% de loisirs, 50% de business… Ce qui est très bien pour Bruxelles. On voit une clientèle qui vient en famille, qui vient pour découvrir la ville et qui a entendu parler de Bruxelles comme étant une capitale à visiter. Pour un city trip principalement."

Les Belges restent les touristes les plus nombreux à Bruxelles, suivi des Français et des Américains. Mais la capitale note une forte croissance de touristes non-européens venant de l’Inde, du Japon ou de Taïwan par exemple: " C’est très beau ici et c’est très différent de ce qu’on voit en Asie ou aux Etat-Unis", témoigne un touriste.

Un des atouts de Bruxelles, c’est d’être une destination originale, hors du tourisme de masse dont peuvent souffrir des villes comme Barcelone ou Paris
Simon Detemmerman, manager à Visit.Brussels détaille cet attrait:  "Il y a énormément de choses à faire, il y a des événements culturels, la cuisine. Il y a vraiment beaucoup de choses et ce n'est pas encore la destination où tout le monde va..."

Aujourd’hui, la situation du tourisme à Bruxelles est meilleure qu’avant les attentats. La capitale a réussi son pari d’attirer à nouveau les touristes.

À noter qu'à Bruxelles, il y a un étalement des touristes sur toute l’année. De plus, sachez que les chiffres de statbel ne contiennent pas les locations entre particuliers. 

Vos commentaires