En ce moment
 

Que deviennent les invendus des supermarchés après Noël? Dans cette grande surface, un programme "anti-gaspillage" est mis en place

Au lendemain de Noel, les supermarchés se retrouvent avec des produits invendus. Il y a deux possibilités pour les commerçants: soit les vendre à prix cassé, soit les distribuer aux banques alimentaires. Une équipe de RTL INFO s’est rendue dans une grande surface de Liège pour voir comment la gestion de ce surplus s’organise.

Les premiers à profiter des restes du réveillon, ce sont les clients : il y a de fortes réductions sur les produits dont la date de péremption approche. S’ils n’ont pas trouvé acquéreur ce soir, les produits seront donnés à des associations. 


Des produits sensibles

Il y a quelques exceptions toutefois, comme les homards, vendus aujourd’hui à moins 40%. "Tout ce qui est produits un peu sensibles, comme les langoustes, crustacés, pour une question de sécurité alimentaire, vu qu’il y a pas mal de réglementations et de restrictions au niveau de l’Afsca, on préfère éviter", explique Jennifer Swerts, directrice adjointe d’une grande surface.




Des produits donnés congelés

Pendant les fêtes, les grandes surfaces vendent beaucoup, et donc gonflent leurs stocks. Du coup, la quantité de marchandises données aux associations et aux banques alimentaires augmente. Une partie de ces produits seront donnés congelés. "Un petit peu de viennoiseries, puis on a de la boulangerie, qui pourra être distribuée tout en garantissant une qualité encore suffisante pour les jours à venir", explique David Garcia Blanco, directeur d’une grande surface.


 

250€ de denrées chaque soir

Au rayon fruits et légumes, c’est l’aspect visuel qui décide de l’envoi ou non vers les banques alimentaires. Dans la grande surface que notre équipe a visitée, ce programme anti-gaspillage est en place depuis 2012 et il y a des dons tous les jours. "Ici, nous sommes en pleine période de fêtes de fin d’année, donc ce sera un petit peu plus conséquent", ajoute le directeur. Quand on lui demande de chiffrer les dons pour ce magasin, il précise: "Plus ou moins 250 euros valeur marchande de produits chaque soir".

Pour la chaîne Delhaize et ses 712 magasins en Belgique, cela représente, sur un an, près de 4 millions de repas.

Vos commentaires