Remplir votre déclaration d'impôts, dernière "corvée" avant les vacances: vous avez jusqu'à vendredi pour vous faire aider, lundi ce sera FINI

Pour beaucoup de Belges, remplir sa déclaration d'impôts est la dernière "corvée" avant les vacances. Florence Angelici, porte-parole du ministère des Finances, a rappelé les dates limites sur le plateau du RTLinfo 13h.

"On est déjà dans une des dernières lignes droites à savoir que vendredi se termine l'aide aux contribuables. Donc si vous voulez vous faire aider par un fonctionnaire, il faut venir jusqu'à vendredi... Lundi ce sera fini", précise Florence Angelici, porte-parole du service public fédéral des Finances, avant de préciser : "On a également le 12 juillet pour la deadline de Tax-on-web pour les citoyens. Les mandataires (comptables, fiscalistes) ont jusqu'au 25 octobre pour compléter les déclarations de leurs clients".


Quels sont les gros changements cette année?

"On n'est plus dans des difficultés puisque chaque année, on facilite de plus en plus la déclaration. Un des gros changements, c'est que maintenant, on a 3 millions de contribuables qui reçoivent une déclaration préremplie, une proposition de déclaration simplifiée... Ils ne doivent donc plus rien faire. On constate même dans nos bureaux qu'on a moins de personnes qui viennent, car on leur a facilité la tâche. On a également plus d'écrans préremplis quand on va sur Tax-on-web. Près d'un million de contribuables ne doivent plus compléter la partie "emprunt hypothécaire" qui parfois pouvait paraître plus compliquée", précise la porte-parole.


Le ministère des Finances vient de publier son rapport annuel. Il relève aussi que 3.019.005 internautes ont utilisé MyMinfin en décembre 2017, soit 72% en plus qu'en janvier de cette même année. 
On remarque que les Belges sont de plus en plus connectés. Cette application pour gérer son patrimoine en ligne est de plus en plus utilisée...

"C'est une application très intéressante pour les contribuables. On peut aller retirer toute une série d'informations dont le fameux "avertissement extrait de rôle" sans faire de file. On constate qu'entre janvier et décembre 2017, on est passé de 1,7 million à 3 millions de visiteurs. On est content que les gens voient à quel point cette application est utile et conviviale aussi", se réjouit-elle.


Que trouve-t-on d'autre sur cette application?

"On peut aller voir les informations cadastrales, ses anciennes déclarations. On peut se brancher directement sur Tax-on-web via l'application. C'est très varié", ajoute Florence Angelici.

Vos commentaires