En ce moment
 
 

Réouverture des auto-écoles: elles sont assaillies d'appels mais les cours pourraient ne pas reprendre encore aujourd'hui

 
 

Le comité de concertation a tranché vendredi dernier: les auto-écoles peuvent rouvrir ce lundi 11 janvier. Dans l'auto-école d'Hugues Cherpion à Wavre où les appels téléphoniques et emails pleuvent depuis l'annonce, les cours ne reprendront cependant pas avant demain au plus tôt. L'homme, qui est aussi président de la fédération des auto-écoles agréées attend un protocole (ensemble des règles à respecter) clair. Celui-ci n'a pas encore été publié pour la Wallonie et Bruxelles, au contraire de la Flandre. "Nous espérons avoir un protocole pour demain", espère Hugues Cherpion. Si ce n'est pas le cas, le protocole lié à la première vague sera suivi. Il comporte notamment "le port du masque en permanence, des mains désinfectées, l'aération et désinfection des véhicules ainsi que le matériel utilisé en salle de théorie par exemple", a rappelé le patron d'auto-école.

Cette réouverture va réjouir et soulager des centaines de citoyens dont un grand nombre s'est exprimé ces derniers jours via notre bouton orange Alertez-nous faisant valoir la nécessité de disposer de conduire un véhicule pour se rendre sur son lieu de travail ou pour décrocher un job.

Cela va être un travail énorme de programmer les milliers d'élèves en attente. "Nous espérons ne pas rouvrir que pour deux semaines, mais pour les 50 prochaines années, si on peut dire", commentait Jeroen Smeesters, co-président de Federdrive, la fédération des auto-écoles et centres de formation.




 

Vos commentaires