En ce moment
 

Ryanair annule 190 vols à cause de la grève de vendredi

Ryanair annule 190 vols à cause de la grève de vendredi

Ryanair a indiqué avoir pris la décision d'annuler 190 vols à cause de la grève prévue par son personnel ce vendredi 28 septembre. Un peu plus tôt dans la journée, le syndicat CNE dénonçait le fait que la compagnie continue à vendre des billets pour cette date.

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair a annoncé, mardi, en raison de la grève du personnel de cabine et de pilotes de plusieurs pays européens prévue vendredi, l'annulation de 190 vols. Ceux-ci représentent 8% du total des vols prévus le 28 septembre, selon Ryanair. Environ 30.000 passagers (sur 450.000) sont concernés par ces annulations. On ne sait pas encore combien de passagers seront touchés en Belgique.

Tous les passagers concernés par ces annulations ont été prévenus par e-mails ou SMS ce mardi matin, indique la compagnie. "Nous nous excusons auprès des clients touchés par ces grèves inutiles de vendredi. Nous avons tout fait pour les éviter étant donné que nous avons reconnu les syndicats, accepter des conventions collectives de travail et que nous avons proposé aussi d'adopter des contrats locaux en 2019. Ces grèves répétées et inutiles nuisent aux activités de Ryanair et à la confiance de nos clients", a déclaré Kenny Jacob, directeur marketing chez Ryanair.

"Nous espérons que les syndicats feront preuve de bon sens et travailleront avec nous pour finaliser les accords au bénéfice des pilotes et du personnel de cabine sans perturber davantage nos clients et nos vols ces prochaines semaines", ajoute M. Jacob. "Si l'on peut conclure des accords avec les syndicats en Irlande, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie pourquoi certains syndicats en Belgique, Pays-Bas et Espagne ne font pas pareil ?".


Un syndicat dénonce le fait que la compagnie "vende encore des billets pour cette date"

Peu avant cette annonce, le syndicat CNE dénonçait le fait que la compagnie mette encore des billets en vente pour ce vendredi. Le personnel de Ryanair de plusieurs pays européens, dont la Belgique, sera en grève vendredi. "Malgré cela, la compagnie aérienne continue à vendre des tickets pour cette date et ne répond pas aux interrogations de ses clients désorientés qui avaient déjà un billet pour cette date", rapporte le syndicat chrétien CNE.

"Cette situation ne fait que renforcer notre opinion que Ryanair ne respecte rien: ni ses travailleurs, ni les législations qu'elle bafoue en toute impunité, ni les clients qu'elle va laisser en plein désarroi en annulant leur vol à la dernière minute", souligne le syndicat. Ce dernier est persuadé que Ryanair "va monter les passagers contre les travailleurs en créant des tensions entre eux ce vendredi 28 septembre".

C'est "totalement irresponsable et nous demandons à chaque autorité compétente d'y faire attention. Nous leur demandons d'appeler la compagnie à prendre ses responsabilités face à cette situation, dans l'intérêt de tous. Nous leur demandons également d'être attentives aux manigances irrégulières que Ryanair va sans doute essayer de faire pour casser cette grève inévitable, en transférant, par exemple, de manière illégale du personnel d'autres bases", ajoute le syndicat.

La grève du 28 septembre est une initiative du personnel de cabine de cinq pays européens: la Belgique, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal.

La semaine passée, les pilotes opérant en Belgique ont aussi lancé un appel à la grève. Ils ont été rejoints mardi par leurs collègues néerlandais.

Vos commentaires