En ce moment
 
 

Seuls les paiements en espèces devront bientôt être arrondis: "Une absurdité" selon ce syndicat

Les paiements arrondis, c'est une réalité dès le 1er décembre. L'objectif est de ne plus utiliser les pièces de 1 et 2 centimes. Oui, mais uniquement si vous payer en cash. Car pour les paiements électroniques, les magasins pourront continuer à facturer les mêmes prix qu'avant. Ce qui engendre une inégalité. Une absurdité pour le syndicat neutre des indépendants.

Les prix affichés ne changeront pas, mais bien la somme à payer à la caisse. Pour les consommateurs, le montant risque de varier sensiblement s’ils payent en liquide. Une nouvelle qui inquiète.

Les consommateurs ont souvent un sentiment d’être désavantagés par l’arrondi, même si ce n’est pas forcément le cas. Les clients choisiront donc en fonction du prix le plus avantageux, ce qui pourrait compliquer le passage en caisse.

"On a quand même peur pour les files, car il y a toujours des consommateurs qui choisissent à la dernière minute, s'ils vont payer en espèces ou par voie électronique. Naturellement, ils vont voir quel est le meilleur achat", explique Christine Mattheeuws, la présidente du syndicat neutre pour indépendants (SNI).

Selon une enquête, 9 commerçants sur 10 préféreraient une uniformisation. Ils sont libres de choisir d’appliquer l’arrondi également sur les paiements électroniques, mais peu d’entre eux oseraient franchir le pas.

"Beaucoup de commerçants ont peur que les clients vont penser que c’est toujours plus cher si on applique l’arrondi. C’est pour ça que les commerçants préfèrent de ne pas faire l’arrondi, surtout si le concurrent ne l’applique pas", précise Christine Mattheeuws.

Des inégalités que le SNI veut empêcher. Il proposera au prochain gouvernement de rendre obligatoire l’arrondi pour tous les paiements.

Vos commentaires