En ce moment
 
 

Taxation wallonne des camping-cars: "Il n'est pas prévu de la revoir", prévient le ministre des Finances

 
 

Le gouvernement wallon n'a pas l'intention de revoir la nouvelle fiscalité imposée aux propriétaires de camping-cars depuis cette année, a indiqué le ministre wallon des Finances, Adrien Dolimont (MR).

"Il n'est pas prévu de la revoir", a dit le libéral au micro de Bel-RTL dont il était l'invité politique vendredi matin. Le relèvement récent de la taxe de mise en circulation et de la taxe annuelle de circulation pour les camping-cars a déclenché un mouvement de protestation des propriétaires concernés, lesquels font notamment circuler une pétition. À ces mécontents, M. Dolimont a rappelé vendredi que les nouvelles règles prévoyaient des mécanismes permettant de réduire les effets de la hausse de la taxe, notamment via la "feuille de route" pour les véhicules qui roulent 30 jours maximum par an.

Interrogé également sur une éventuelle réforme des droits d'enregistrement, le successeur de Jean-Luc Crucke a indiqué avoir proposé au gouvernement d'augmenter l'abattement offert aux primo-acquéreurs en Wallonie. "J'espère même le doubler", a ajouté M. Dolimon, rappelant que l'accès à la propriété était le premier filet pour éviter de tomber dans la pauvreté. En Wallonie, les droits d'enregistrement lors de l'acquisition d'un bien immobilier sont fixés à 12,5%. Les primo-acquéreurs peuvent toutefois bénéficier d'un abattement sur la tranche des 20.000 premiers euros, soit une économie fiscale de 2.500 euros.


 

Vos commentaires