En ce moment
 
 

Tout ce qui change ce 1er janvier... qui va vous faire GAGNER DE L'ARGENT

Tout ce qui change ce 1er janvier... qui va vous faire GAGNER DE L'ARGENT
 
 

Plusieurs mesures entrent en vigueur ce vendredi. Parmi elles, 7 sont une bonne nouvelle pour le portefeuille. On enregistre une augmentation de certains salaires, des allocations de chômage et des basses pensions. Le droit passerelle est étendu à tous les indépendants. Les pass SNCB seront moins chers dans leur version digitale. Le prêt "coup de pouce" est élargi et l'allocation d'intégration des personnes handicapées ne sera plus rabotée en fonction des revenus du conjoint.

Comme chaque début de mois, de nouvelles mesures entrent en vigueur. Voici celles qui vont vous faire gagner de l'argent.

Hausse du salaire de 470.000 employés

Quelque 470.000 employés de la commission paritaire 200 (le groupe d'employés le plus important en Belgique) bénéficient d'une hausse salariale de 0,95% dès ce mois-ci, selon le prestataire de services RH Acerta.

Cela signifie une hausse par rapport au 0,8% d'il y a un an. L'office belge de statistique Statbel a calculé l'inflation en décembre à 0,41%. Pour l'ensemble de l'année, le taux d'inflation est de 0,74% en Belgique. Le taux d'inflation est un élément essentiel pour le calcul des salaires. L'indexation des salaires dans notre pays diffère d'un secteur à l'autre. Pour certains secteurs, cela se produit presque tous les mois, pour d'autres par trimestre, six mois ou un an. Pour la majorité des salariés, cela se produit en janvier. Les salaires de plusieurs groupes de travailleurs sont indexés chaque année au premier janvier (CP200, secteur alimentaire, commerce, assurances, etc.). Il s'agit d'une adaptation au coût de la vie, et non d'une augmentation salariale à proprement parler.

Hausse des allocations de chômage

Le gouvernement De Croo a décidé d'augmenter graduellement les allocations minimales de chômage pendant la législature. A partir d’aujourd’hui, elles progresseront de 1,125% à chaque nouvelle année, hors indexation automatique et enveloppe bien-être.

Selon le ministre de l'Economie et du Travail, Pierre-Yves Dermagne (PS), l'augmentation atteindra environ 16% sur la législature, compte tenu des hypothèses d'indexation et de répartition de l'enveloppe bien-être.

Dès aujourd’hui, le minimum pour un cohabitant avec charge de famille progresse de 15,1€, pour atteindre 1.357,22€ bruts mensuels. Pour un isolé, les allocations minimales de chômage progresseront de 12,37€, à 1.111,9€ bruts mensuels.

Hausse des pensions les plus basses

Les pensions les plus basses connaissent un relèvement progressif dont la première phase débute aujourd’hui. Ce relèvement s'accomplira en quatre phases, à chaque premier janvier de 2021, 2022, 2023 et 2024.

Près de 815.000 citoyens bénéficient de cette augmentation du montant de leur retraite. La hausse de la pension minimum vers 1.500€ nets pour une carrière complète, telle que prévue dans l'accord de gouvernement, s'applique aux travailleurs salariés, aux travailleurs indépendants et aux travailleurs fonctionnaires statutaires, soit plus de 706.000 bénéficiaires. Le relèvement de la Garantie de Revenus Aux Personnes Agées (GRAPA) concerne quant à elle 106.000 personnes.

Le droit passerelle étendu à tous les indépendants

Un nouveau dispositif de droit passerelle est entré en vigueur ce matin, comme annoncé début décembre par le ministre des PME et des Indépendants David Clarinval (MR). Le dispositif d'aide aux indépendants ne devra plus être prolongé de mois en mois en fonction de l'évolution de l'épidémie de Covid-19.

Deux dispositifs existaient jusqu'ici: le double droit passerelle de crise, qui a été prolongé pour décembre, et le droit passerelle de soutien à la reprise. Le nouveau dispositif se base sur deux piliers. Le premier, qui établit une mesure temporaire de crise pour indépendants contraints d'interrompre totalement leur activité, entrera en vigueur le 1er février. Le second permettra dès aujourd’hui d'offrir une aide aux indépendants n'ayant pas pu bénéficier précédemment ni du droit passerelle de crise 2020, ni du droit passerelle de soutien à la relance. Cela concerne notamment les professions libérales. L'indépendant devra notamment démontrer une diminution de 40% de son chiffre d'affaires au cours du mois civil précédant celui pour lequel la prestation financière est demandée par rapport au même mois civil de l'année de référence 2019.

Les pass SNCB en version digitale moins chère

Les voyageurs peuvent désormais acheter via l'application SNCB une version numérique des pass à compléter, à savoir les Standard Multi, Youth Multi et Local Multi.

Le pass devra être complété préalablement sur le smartphone puis présenté à distance à l'accompagnateur de train. Dans le but d'encourager le plus possible l'utilisation des pass digitaux à compléter, ceux-ci seront moins chers que leur version papier dès l'entrée en vigueur des adaptations tarifaires annuelles en février 2021. Un pass "Standard Multi" numérique coûtera 3€ de moins que sa version papier, un "Youth Multi" 2€ de moins et un "Local Multi" 1€ de moins.

Les montants et durées du prêt "Coup de pouce" wallon étendus

Le prêt "Coup de pouce" de la Région wallonne, qui permet aux particuliers de prêter de l'argent aux entreprises et aux indépendants pour financer leurs activités, bénéficie désormais d'une formule adaptée. Il prévoit désormais un plafond de 250.000€ par emprunteur et de 125.000€ par prêteur (contre respectivement 100.000 et 50.000 auparavant).

En échange de ce prêt, les particuliers obtiennent un avantage fiscal prenant la forme d'un crédit d'impôt annuel de 4% pendant les quatre premières années, puis de 2,5% sur les éventuelles années suivantes.

Le dispositif du nouveau prêt prévoit également une durée allongée, qui pourra être de 4, 6, 8 ou 10 ans. Les parties peuvent soit rembourser la totalité du capital en une seule fois à l'issue de la durée du crédit, soit faire le choix d'un prêt amortissable présentant (au choix) des remboursements trimestriels, semestriels ou annuels du capital sur la durée prévue.

La nouvelle formule introduit par ailleurs la possibilité d'un remboursement anticipé des fonds prêtés.

La formule initiale du prêt avait déjà rencontré "un vrai succès" avec, depuis le lancement de la mesure en septembre 2016 et jusqu'au 30 septembre 2020, 936 prêts enregistrés pour un montant global de 17.197.564€, avait indiqué le ministre wallon de l'Économie Willy Borsus (MR) lors du vote du texte.

Parallèlement, le gouvernement wallon a aussi décidé de permettre l'octroi sous conditions, par la Sowalfin, d'un prêt subordonné à côté d'un prêt "Coup de Pouce" de montant et durée identiques, avec un minimum de 50.000€ et un maximum de 250.000€.

Le dispositif du nouveau prêt "Coup de Pouce" s'étendra jusque fin 2022, tous les dossiers devant être introduits avant cette date.

L’allocation d’intégration des personnes handicapées ne dépend plus des revenus du conjoint

Le "prix de l'amour" dont les personnes handicapées devaient s'acquitter pour leur choix de vie sera supprimé dès l'an prochain.

L'allocation d'intégration est octroyée à la personne handicapée pour faire face aux frais supplémentaires qui apparaissent et existent en raison de la diminution de son autonomie. Hier, lorsqu'une personne en situation de handicap vivait en couple, cela avait un impact négatif sur son allocation d'intégration. La loi prévoyait en effet que le montant soit réduit en fonction notamment des revenus du conjoint ou de la conjointe. Dès aujourd’hui, les choix de vie des personnes avec un handicap n'auront plus de conséquence sur le montant de leur allocation d'intégration.




 

Vos commentaires