En ce moment
 
 

Un parc d'attraction "plus grand que Disneyland Paris" en Wallonie: voici le nouveau projet fou du milliardaire Marc Coucke

Un parc d'attraction plus grand que Disneyland Paris en Wallonie: c'est l’ambition du milliardaire flamand Marc Coucke. Il a racheté le parc Durbuy Aventure pour en faire un projet baptisé "La petite merveille". Ce jeudi, il s'est rendu sur place pour se rendre compte de l'évolution du projet. Sébastien Prophète et Benjamin Van Kelst étaient sur place pour le RTLINFO 19H.

Il pèse plus d’un milliard d’euros. C’est l’une des plus grandes fortunes de Belgique. Mais il s’improvise guide touristique. "Ici, pour les gens qui ne connaissent pas, il y a trois petites ruelles fantastiques". Le copropriétaire du parc Pairi Daiza fait aujourd’hui le tour de Durbuy pour présenter ses très nombreuses acquisitions. "Ça, on a acheté, dans ce jardin, on va faire un pop-up de glaces et de bonbons comme dans le temps, vraiment très artisanal", explique-t-il aux passagers.



Avec son associé, ils ont racheté toute une série de complexes

Depuis la présentation du projet le 24 juin dernier, l'homme d'affaires flamand et son associé Bart Maerten ont multiplié les investissements pour développer un véritable "parc d'attractions" dédié à la nature et à l'aventure, rebaptisé "Adventure Valley Durbuy". Outre la société Durbuy Adventure, les deux investisseurs ont notamment racheté l'établissement hôtelier Jean de Bohême dans la vieille ville, un camping, un domaine de vacances, plusieurs hectares de forêts et des bâtiments et commerces dans le centre-ville. 

Sur cette carte, voici toutes les zones rachetées par l’homme d’affaires flamand:


"Nous voulons faire en sorte de préserver l'artisanat dans la vieille ville. Le but est d'avoir de petits commerces ouverts sept jours sur sept", a déclaré l'homme d'affaires.

"La superficie totale est supérieure à celle de Disneyland"

Fin 2016, Marc Coucke a par ailleurs racheté 25 hectares du Domaine de Hottemme et obtenu la gestion des 129 hectares restants par voie emphytéotique pour en assurer l'exploitation avec Natagora. "Avec toutes les choses que nous avons achetées, nous allons pouvoir relier ces différents sites pour en faire un grand parc, dont la superficie totale est supérieure à celle de Disneyland", s'est réjoui Marc Coucke. L'investisseur flamand mise notamment sur le développement de parkings et de petits trains touristiques pour assurer la mobilité au sein du parc, dont la surface totale avoisine les 350 hectares.


"Je n’ai jamais vécu un projet qui va aussi vite"

Le coût du projet est de 100 millions d’euros, dont la quasi-totalité est financées par Marc Coucke. "Ça fait 7 mois qu’on est là, après 7 mois, c’est incroyable, je n’ai jamais vécu un projet qui va aussi vite, nos idées changent et évoluent chaque jour".


Les riverains inquiets

Derrière l’enthousiasme de voir apparaître à Durbuy de nouvelles activités, des trains électriques et un téléphérique, se cache l’inquiétude des riverains. "Ce qu’on craint, c’est un méga-parc d’attractions qui couvre toute la commune, qui va complètement changer à la fois les activités économiques, la vie des habitants, et puis que quand ce parc aura pris une très grande valeur, il sera revendu à des Qatari ou a des Chinois", redoute Jean Fassotte, membre du comité de citoyens "SOS Durbuy".

Marc Coucke, lui, espère que les Chinois viennent comme visiteurs, "pour voir le parc". Le milliardaire espère avoir concrétisé l’ensemble de ses intentions d’ici trois ans.

Vos commentaires