En ce moment
 
 

Une nouvelle plateforme de crowdfunding très spécial a vu la jour en Belgique: voici MiiMOSA

Une nouvelle plateforme de crowdfunding très spécial a vu la jour en Belgique: voici MiiMOSA

Place à l’économie et aux entreprises avec le BEL RTL Eco du jour de Bruno Wattenbergh... On parle "crowdfunding" ce jeudi.

Une nouvelle plate-forme de crowdfunding, en français 'financement participatif', a vu le jour chez nous en Belgique ! Mais d’abord, rappelez-nous ce qu’est ce financement ?

Littéralement, crowdfunding signifie financement par la foule. Concrètement, vous proposez votre projet sur une plateforme de crowdfunding en ligne et vous indiquez le montant dont vous avez besoin. Des internautes peuvent être intéressés et investir dans votre projet. Vous parvenez ainsi à rassembler les capitaux nécessaires. Aujourd’hui, nous disposons en Belgique d’une série d’acteurs comme MyMicroInvest, Look&Fin, AngelMe, ou encore KissKissBankBank. Et les belges aiment le crowdfunding puisque 8% de la population a déjà soutenu un projet participatif, contre seulement 3% en France par exemple.

Et un nouvel acteur a été lancé mercredi ?

Oui, c’est Miimosa, avec deux « i ». C’est la première plateforme de financement participatif exclusivement dédiée à l'agriculture. L’institution existait en France depuis 2014 et elle vient de démarrer ses activités en Belgique.

Que propose cette plate-forme ?

Financer des projets économiques dans l’agriculture, biologique ou non, et notamment dans les circuits courts qui vont rapprocher les petits producteurs des consommateurs. Comment ? Et bien justement en incitant ces consommateurs, souvent urbains, ou les citoyens des campagnes à donner de petites sommes dans un projet d’entreprise de ce type. L’idéal pour stimuler l’économie locale et redonner vie à nos campagnes, l’idéal aussi pour offrir des débouchés à de petits agriculteurs, souvent en difficulté aujourd’hui. Miimosa sélectionne les projets, les présente sur une plate-forme. Le grand public est appelé à financer ces projets sous forme de dons, bien que des contrepartie en nature soient prévues (produits, visites à la ferme,...). Objectif ? Au moins 100 projets belges d'ici fin 2017.

Comment se rémunère la plate-forme ?

Avec un pourcentage de la collecte uniquement si celle-ci atteint au moins 60% de son objectif.

Quelques exemples de projets belges ?

Armel Jeghers, un producteur de lait de Herve qui a déjà récolté 4.890 € de 80 contributeurs. Son objectif : récolter 10.000€ pour produire des crèmes, des glaces et du beurre et survivre à la crise laitière en les commercialisant dans une crèmerie locale. Ou SmartMush, un éco-producteur de champignons à Walhain qui souhaite agrandir sa champignonnière. Il cherche 3.080€ et avait hier soir déjà récolté 240€. Ou encore cette jeune bouchère de 21 ans, Céline, qui veut ouvrir son atelier dans la ferme de ses parents à Tintigny. Elle a besoin de 3.500€ et avait déjà récolté hier soir 870€ de 9 contributeurs.

Allez voir sur le site web www.miimosa.com c’est rafraichissant.

 

Vos commentaires