Voici les profils qui seront dans le collimateur du fisc en 2018

Voici les profils qui seront dans le collimateur du fisc en 2018

Le fisc compte particulièrement s'intéresser aux propriétaires immobiliers et aux dirigeants d'entreprise, écrivent vendredi L'Echo et De Tijd, qui ont pu consulter les axes des contrôles fiscaux du SPF Finances en 2018. Les contribuables récidivistes qui ne rendent pas leur déclaration seront également dans son viseur.

Selon les journaux, les propriétaires immobiliers dont le locataire affecte le logement à une activité professionnelle et qui n'ont pas correctement déclaré leurs revenus locatifs, ceux qui déduisent une rente alimentaire ainsi que les dirigeants d'entreprise qui déduisent des frais professionnels réels risquent un contrôle ou une demande de renseignements. Les entreprises seront, elles, notamment visées si leur chiffre d'affaires semble anormal par rapport à celui d'entreprises similaires, ou évolue dans une proportion a priori anormale selon les paramètres connus de l'administration. Elles risquent également un contrôle si elles n'ont pas respecté la limite de 80% pour la déduction fiscale des sommes versées pour une pension complémentaire.

Vos commentaires