En ce moment
 
 

Wall Street clôture à des records, grisée par la perspective de baisse des taux

(Belga) A Wall Street, les indices Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 ont fini à des niveaux inédits vendredi, enivrés par la perspective de voir les taux baisser en fin de mois après des propos cette semaine du patron de la Banque centrale américaine.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,90% pour finir à 27.332,03 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,59% à 8.244,14 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,46% à 3.013,77 points, clôturant pour la première fois au-dessus du seuil des 3.000 points. "L'optimisme est toujours vivace concernant les baisses de taux et il a semblé qu'un certain espoir s'est matérialisé sur les marchés au sujet de la saison des résultats qui s'ouvre", a affirmé Jack Ablin de Cresset Wealth Advisors. Après quelques résultats trimestriels cette semaine, les investisseurs rentreront dans le vif du sujet la semaine prochaine avec notamment les comptes de grandes banques américaines telles que JPMorgan Chase (+1,05%), Goldman Sachs (+1,23%) et Wells Fargo (+0,47%). Mais vendredi, c'est encore la politique monétaire qui a électrisé la Bourse, comme depuis plusieurs séances. Les indices ont profité en deuxième partie de semaine des deux interventions du président de la Banque centrale américaine (Fed) devant le Congrès, mercredi et jeudi. A trois semaines d'une réunion de l'institution américaine, les acteurs du marché se sont accordés à dire que les mots de Jerome Powell, savamment choisis comme souvent chez un banquier central, ont réuni tous les ingrédients pour une annonce de baisse de taux imminente. (Belga)

Vos commentaires