Wall Street revigorée alors que s'apaisent les craintes de protectionnisme

(Belga) La Bourse de New York s'est retournée en cours de séance lundi pour terminer nettement dans le vert alors que les inquiétudes liées au protectionnisme défendu par Donald Trump s'atténuaient.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a grimpé de 1,37% à 24.874,76 points, mettant ainsi fin à quatre séances consécutives de baisse. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 1,00% à 7.330,70 points. L'indice élargi S&P 500 a pris 1,10% à 2.720,94 points. La place new yorkaise avait été prise de court la semaine dernière quand le président américain avait annoncé au débotté qu'il comptait imposer prochainement des droits de douane de 25% pour l'acier et de 10% pour l'aluminium, provoquant un tollé mondial. Les indices, déjà fragilisés par des interrogations sur la politique monétaire américaine, "s'étaient repliés dans l'anticipation de la mise en place de nouvelles barrières douanières" mais "la plupart des investisseurs ne pensent plus que le président va persister à vouloir mettre en oeuvre un plan aussi strict et onéreux", a avancé Sam Stovall de CFRA. Même s'il s'est défendu de faire "marche arrière", Donald Trump a notamment souligné lundi qu'il pourrait envisager de revenir sur les taxes à l'importation si un nouvel accord de libre-échange "juste" avec le Mexique et le Canada était signé. Alors que la 7e session de renégociation du traité de libre-échange nord-américain (Aléna) devait s'achever lundi à Mexico, "les investisseurs se demandent après les dernières remarques de Donald Trump si ses prises de positions sur les taxes à l'importation (n'étaient) pas juste une façon pour lui de négocier le traité de l'Aléna", a commenté Art Hogan de Wunderlich Securities. A l'entame d'une semaine riche en indicateurs, dont le très attendu rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis vendredi, la Bourse de New York a aussi été encouragée lundi par une statistique de bonne tenue: la croissance de l'activité dans les services, même si elle a très légèrement ralenti son rythme de progression en février, s'établit toujours à un niveau élevé, à 59,5% selon l'indice ISM. Le marché obligataire se tendait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait vers 21H15 GMT à 2,881% contre 2,864% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,152% contre 3,140% à la précédente clôture. (Belga)

Vos commentaires