En ce moment
 

1.400 participants à une Marche blanche contre la justice défaillante

(Belga) Quelque 1.400 personnes, selon la police, ont pris part vendredi soir à une marche blanche visant à dénoncer les dysfonctionnements de la justice. Le cortège a démarré vers 20h00 depuis la grand-place d'Alost avant de parcourir le centre-ville et de faire une halte sur le parking du supermarché Delhaize, cible d'une attaque sanglante des Tueurs du Brabant il y a 33 ans. Des personnalités politiques locales étaient présentes, mais les organisateurs ont souligné que l'événement était neutre.

Le cortège a fait plusieurs arrêts et des victimes des Tueurs ont pris la parole, de même que l'organisateur, Michel Markey. Une minute de silence a été respectée au Delhaize, et des fleurs ont été déposées. L'idée d'une telle marche a vu le jour après la première du film "Niet Schieten", de Stijn Coninx, qui retrace la vie d'une victime, David Van de Steen, et de son grand-père. Le long métrage est sorti le 10 octobre dans nos salles. La marche n'était pas seulement liée à l'affaire des Tueurs du Brabant. Plusieurs personnes victimes d'une "justice défaillante" étaient présentes. "Nous pointons le manque d'une bonne aide aux victimes, surtout psychologique. Des gens sont encore traumatisés, certainement les victimes des attentats de Bruxelles", ont-elles commenté. (Belga)

Vos commentaires