En ce moment
 
 

Affaire Janssen: un rapport de police le liait au meurtre d'Annick

 
 

Un enquêteur du Limbourg a donné à ses collègues de Louvain il y a un an et demi un rapport détaillé sur Ronald Janssen. Il a décrit avec des arguments concrets pourquoi il pensait que le professeur était le meurtrier d'Annick Van Uytsel, rapporte vendredi Het Laatste Nieuws.

Le rapport est précis. Le policier y décrit le comportement sexuel et violent de l'enseignant, qui était accusé par une femme de viol et de tentative de strangulation. Il souligne qu'il a remarqué à deux reprises Ronald Janssen faire la fête à Diest, où il essayait d'approcher des femmes. Il mentionne que la résidence de l'enseignant est située à quelques centaines de mètres de l'endroit où le dernier signal du téléphone mobile d'Annick a été capturé et note également que le vélo d'Annick a été retrouvé à Louvain, où Janssen a vécu comme un étudiant.

Un double visage

L'enquêteur souligne dans son rapport le comportement manipulateur de l'enseignant et sa capacité à adopter un double visage. Ces informations étaient insuffisantes selon le parquet de Louvain pour interroger Ronald Janssen.

>Il aurait peut-être pu être démasqué plus tôt

>Il avoue plusieurs viols lors de festivals



 

Vos commentaires