En ce moment
 
 

Après Khattabi, Kherbache candidate pour un autre poste de juge à la Cour constitutionnelle

Après Khattabi, Kherbache candidate pour un autre poste de juge à la Cour constitutionnelle

(Belga) La députée Yasmine Kherbache (sp.a), ancienne cheffe de cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo, est candidate à un poste de juge à la Cour constitutionnelle en remplacement d'Erik Derycke qui sera admis à la retraite. Vendredi, Ecolo a décidé de son côté que son ex-coprésidente Zakia Khattabi serait candidate pour un autre poste de juge au sein de la Cour.

Après avoir débuté sa carrière politique à la tête du cabinet de M. Di Rupo, Mme Kherbache, aujourd'hui âgée de 47 ans, a été députée flamande jusqu'au 26 mai dernier lorsqu'elle a été élue à la Chambre. La Cour constitutionnelle est composée de six juristes (professeur de droit à l'université, magistrat à la Cour de cassation ou au Conseil d'Etat, référendaire à la Cour constitutionnelle) et de six anciens parlementaires en activité depuis au moins cinq ans. Les candidats doivent être âgés d'au moins quarante ans. Il revient alternativement à la Chambre et au Sénat de présenter au Roi (gouvernement) une liste de candidats. Cette fois, ce sera le tour du Sénat. La liste doit être approuvée à la majorité des deux tiers. Selon le Tijd, Yasmina Kherbache entend remplacer l'ex-ministre des Affaires étrangères Erik Derycke (sp.a) qui a atteint l'âge de 70 ans. Il siège à la Cour depuis 2001. En principe, il doit être remplacé par un.e socialiste. Yasmine Kherbache évoque un "choix positif" dans son chef. Comme un poisson dans l'eau à la Chambre comme elle l'a été au parlement flamand, la députée évoque les matières institutionnelles et les écueils juridiques complexes parmi les dossiers qui ont toujours constitué pour elle une lame de fond dans sa carrière d'avocate, puis dans sa carrière politique de cheffe de cabinet du Premier ministre et comme députée. "Cette connaissance et cette expérience je veux à présent la mettre au service de la Cour constitutionnelle", a-t-elle commenté. La Cour constitutionnelle juge de la constitutionnalité du cadre législatif belge. (Belga)

Vos commentaires