En ce moment
 
 

Arrestation des parents de Layla, musulmane homosexuelle retrouvée morte suite à un rituel

 
 

Les parents de Layla Achichi, cette jeune Marocaine de 18 ans, musulmane et homosexuelle, retrouvée morte le mois dernier à son domicile, ont été arrêtés la semaine dernière. Mardi, leur mandat d'arrêt a été confirmé. Mais ils ont décidé de faire appel de cette décision.

Les parents de Layla Achichi, cette jeune Marocaine de 18 ans, musulmane et homosexuelle, retrouvée morte le mois dernier chez ses parents à Anvers après avoir subi un rituel lors duquel elle avait été brûlée, ont été arrêtés la semaine dernière par la justice. Ils sont suspectés d'être les co-auteurs des coups et blessures volontaires infligés à leur fille. Leur mandat d'arrêt a été confirmé mardi par la Chambre du conseil mais ils ont entre-temps fait appel de cette décision.

Une guérison spirituelle

D'après leur avocat, maître Johan Platteau, les parents avaient entrepris une guérison spirituelle parce qu'ils croyaient que leur fille était possédée par le diable et par des esprits maléfiques. Un lecteur marocain, spécialiste du Coran, avait été engagé pour ce faire.

"Le lecteur O. G. avait été recruté par les parents pour traiter les problèmes psychologiques de leur fille. Il a lu, à plusieurs reprises, au domicile de cette famille, des extraits du Coran mais n'a jamais proposé aucun rite de purification. L'homme n'a rien à cacher et s'est d'ailleurs lui-même présenté à la police", avait déclaré l'avocat Abderrahim Lahlali après le placement sous mandat d’arrêt de celui-ci.

Pas que des prières

Mais le "guérisseur" n'aurait pas seulement lu des prières, comme il le prétend lui-même, mais d'après la mère, il aurait également purifié sa fille avec de l'eau. Les causes précises de la mort ne sont pas encore établies.

L'avocat des parents souligne que ses clients remettent en doute les chefs d'accusation qui leur sont reprochés.



 

Vos commentaires