En ce moment
 
 

Assises Bruxelles - Gheorghita-Iulian Zaharia est reconnu coupable du meurtre de sa compagne

 
 

(Belga) Le jury de la cour d'assises de Bruxelles a reconnu, lundi soir, l'accusé coupable de meurtre. Il n'a reconnu ni la circonstance aggravante d'un crime motivé par le mépris pour le genre féminin, ni l'excuse de provocation dans le chef du coupable. Gheorghita-Iulian Zaharia, un homme âgé de 34 ans, était accusé du meurtre de sa compagne, Ulfet Akgül, commis en janvier 2018 à Schaerbeek.

Les jurés ont déclaré Gheorghita-Iulian Zaharia coupable du meurtre d'Ulfet Akgül ainsi que de vol et de fraude informatique au préjudice de celle-ci. Ils se sont basés sur les rapports des médecins légistes qui ont conclu que le décès de la victime résultait de manoeuvres de strangulation et de suffocation par un confinement obstruant les voies respiratoires. Ils ont estimé que le mépris de Gheorghita-Iulian Zaharia pour les femmes ne faisait aucun doute mais qu'il ne constituait pas un mobile du crime, contrairement à ce qu'ont soutenu la partie civile et le ministère public. Les jurés ont par ailleurs rejeté l'excuse de provocation, plaidée par la défense, considérant qu'il n'y avait aucune proportionnalité entre l'acte homicide et les insultes et violences commises par la victime à l'égard de Gheorghita-Iulian Zaharia. Ulfet Akgül, âgée de 43 ans, a été retrouvée morte dans son appartement, avenue du Diamant à Schaerbeek, le 10 janvier 2018 vers 18h00. Elle se trouvait dans son lit, sous une couette, la tête enveloppée dans un sac en plastique serré autour du cou, et les pieds et poings liés. Son compagnon, Gheorghita-Iulian Zaharia, a été arrêté le 18 janvier à Lille (France), repéré parce qu'il utilisait les cartes bancaires de la victime. Dès sa première audition, il a avoué l'avoir étranglée durant la nuit du 8 au 9 janvier 2018. (Belga)




 

Vos commentaires