En ce moment
 

Assises de Namur - Un témoin de dernière minute charge Angel Cebrian

(Belga) Le témoignage d'Anaïs, une jeune fille séduite en juin 2016 par Angel Cebrian, accusé du meurtre de son rival Marc Hallaux, est venu mercredi après-midi relancer les débats dans ce troisième jour de procès à la cour d'assises de Namur.

Anaïs, qui travaille désormais à l'étranger, n'avait dans un premier temps pas pu être contactée pour témoigner au procès. La jeune femme a expliqué mercredi, devant la cour, avoir connu l'accusé fin juin 2016 mais avoir constaté rapidement qu'il lui mentait. Angel Cebrian disait notamment être veuf et père d'une jeune fille. Malgré tout, Anaïs, 21 ans à l'époque, tombe sous le charme de son moniteur d'auto-école âgé de 54 ans. La jeune femme affirme qu'au fil des mois de leur relation, l'accusé la manipule de plus en plus, l'obligeant entre autres à poser nue sur des vidéos. Anaïs finit par envoyer à Annick, la compagne d'Angel, tout ce qui prouve l'existence de cette liaison avec l'accusé. Mercredi après-midi, au tribunal, les deux femmes ont tenu les mêmes propos à l'encontre d'Angel: manipulateur, menteur et éprouvant le plaisir de salir. Jeudi se tiendra la dernière journée du procès avec les plaidoiries des parties civiles, le réquisitoire de l'avocat général et les plaidoiries de la défense. (Belga)

Vos commentaires