Assises Gand - Un gérant de café déclaré coupable de l'assassinat d'un concurrent

(Belga) Le jury de la Cour d'assises de Gand a déclaré jeudi soir Hasan Iceloglu, 54 ans, coupable de l'assassinat de Muzaffer Akkus à Tamise en 2016. Il avait tiré à six reprises sur la victime, qui comme lui exploitait une ASBL turque et un café mais attirait davantage de clients.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 9 au 10 avril 2016. La police locale a alors reçu un appel peu après minuit pour une fusillade dans les locaux de l'asbl turque Club 101 à Tamise. La victime, un homme de 47 ans exploitant les lieux, avait été conduite à l'hôpital où elle a succombé à ses blessures. L'accusé était le dirigeant d'une autre asbl turque de la localité, le café OSI. Il a expliqué qu'il s'était rendu armé au Club 101 pour "discuter" avec Muzaffer Akkus. Selon l'enquête, l'accusé a tiré à six reprises sur sa victime, dont trois fois alors qu'elle était déjà à terre. "C'était une exécution", a considéré le ministère public. "Après le premier coup de feu, vous pouviez arrêter. Mais vous avez continué à tirer à un maximum de 30 centimètres de sa tête, tout en restant très calme." La défense a plaidé l'absence de préméditation. Mais le jury a finalement considéré que Hasan Iceloglu était bien coupable d'un assassinat et qu'il avait donc bien planifié son geste. Les débats sur la peine auront lieu vendredi. L'accusé risque la perpétuité. (Belga)

Vos commentaires