En ce moment
 
 

Assises Namur - Francis Estorez écope de 25 ans de prison pour le meurtre de Marc Dascotte

(Belga) Francis Estorez, un Borain de 48 ans et, à un moment donné, proche des Hells Angels, a été condamné mardi à 25 ans de prison pour le meurtre de Marc Dascotte, un jeune homme de 23 ans, fier d'être "prospect", novice dans le langage des Hells Angels et dingue de motos. Les délibérations du jury de la cour d'assises de Namur ont duré plus de six heures.

Les faits s'étaient déroulés le 27 août 2017 sous un soleil de plomb, dans un hangar aménagé pour accueillir un mariage Hells Angels. Francis Estorez, sous antidépresseurs et ayant consommé une quantité astronomique d'alcool sous différentes formes, reprochait à Marc Dascotte son comportement puéril et agaçant à tel point qu'il avait plusieurs fois menacé de rendre sa "jacket", symbole de l'appartenance aux Hells Angels. Un dernier incident avait mis le feu aux poudres et l'accusé avait jeté son blouson sur la table de son président, actant ainsi sa démission. Il s'était ensuite rendu au bar, mais il y avait été agressé par-derrière, recevant sur la tête plusieurs coups de bouteilles. La vue brouillée par le sang, il avait d'abord blessé à la cuisse un Hell Angels qui n'avait rien demandé puis, avait ouvert le feu à trois reprises sur la victime, Marc Dascotte, avant de l'achever d'un coup de Browning 6,35mm, une arme discrète. Le procès, qui s'est déroulé du 18 au 26 mars, a vu le meurtrier condamné à une peine de 25 ans de prison. Le ministère public avait requis 30 ans, auxquels il aurait fallu ajouter jusqu'à 15 ans de mise à la disposition du tribunal d'application des peines. Francis Estorez a 15 jours pour lancer un pourvoi en cassation. (Belga)

Vos commentaires