En ce moment
 
 

Assises Namur: Jean-Luc avait abattu son rival amoureux

 
 

Ce lundi matin débute le procès de Jean-Luc Duquene, ancien policier de la zone de police de Charleroi, accusé de l'assassinat de Jean-Louis Pottier, le compagnon de son ex-femme.

Six hommes et six femmes (et deux jurés suppléants, un homme et une femme) composent le jury de la cour d'assises de Namur où se déroulera le procès de Jean-Luc Duquene (58 ans), ancien policier de la zone de Charleroi, accusé de l'assassinat de Jean-Louis Pottier (56 ans lors des faits), le compagnon de son ex-femme, Christine Chauvaux. Le procès s'ouvre ce lundi avec la lecture de l'acte d'accusation par l'avocat général, Kathleen Michel.
 

Rappel des faits 

Le 20 décembre 2010 après-midi, Jean-Luc Duquene est arrivé dans la boutique tenue par son ex-épouse, Christine Chauvaux, située rue du Chapitre, à Florennes.Cette dernière était en compagnie de Jean-Louis Pottier, son compagnon depuis juin 2008. Jean-Luc Duquene a fait feu à plusieurs reprises avec son arme de service touchant mortellement Jean-Louis Pottier à la tempe et au thorax.Jean-Luc Duquene a avoué aux enquêteurs et à d'autres personnes par la suite qu'il avait l'intention de tuer la victime et qu'il avait prémédité son acte. Il éprouve des difficultés à faire le deuil de sa relation avec son ex-femme (de qui il est séparé depuis avril 2008).

87 témoins

L'accusé est défendu par Me Michaël Donatangelo. Quelque 87 témoins se succéderont devant la cour présidée par Philippe Gorlé.Christine Chauvaux, cinq enfants de Jean-Louis Pottier issus de mariages différents, et la mère de ce dernier sont constitués parties civiles. Ils seront représentés par Mes Pierre Rondiat, Dominique Remy, Géraldine Ottoul, Pierre-Jean Richard et Manon Gilsoul.


 

Vos commentaires