En ce moment
 
 

Attentat au Musée juif de Belgique - "Notre démocratie plus solide que la haine exposée pendant ce procès"

Attentat au Musée juif de Belgique -

(Belga) "Les jurés ont montré que notre démocratie était plus solide que la haine qu'on nous a exposée pendant ce procès" de l'attentat au Musée juif de Belgique, s'est réjoui Me Vincent Lurquin après l'énoncé du verdict. Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer, deux Français de respectivement 33 et 30 ans, ont été reconnus coupables devant la cour d'assises de Bruxelles de quatre assassinats dans un contexte terroriste.

"On sait maintenant que c'est M. Nemmouche qui a assassiné froidement quatre personnes le 24 mai 2014 avec les armes qui lui ont été confiées par Bendrer", a réagi l'avocat d'un témoin présent lors de la tuerie rue des Minimes. "C'est un jugement extrêmement bien motivé, qui s'est fait sans haine et sans crainte et qui prouve surtout qu'un jury populaire est bien plus fort avec ses valeurs que la haine de M. Nemmouche", a-t-il poursuivi, estimant que ce verdict allait "entrer dans l'Histoire". "Pour les victimes, cela signifie la reconnaissance du fait qu'elles sont victimes. Avec cette défense complotiste et négationniste, on s'est interrogé. Je crois que le jury ne s'est, lui, pas interrogé beaucoup sur ce problème là." "On a également montré que c'est la communauté juive qui était ciblée, c'est important", a par ailleurs tenu à souligner le pénaliste. Si le "signal envoyé est extrêmement clair" pour ceux qui fournissent une aide aux terroristes, Me Lurquin imagine que le jury se montrera moins sévère envers Nacer Bendrer, reconnu coupable d'avoir fourni les armes ayant servi lors de l'attaque, qu'envers l'auteur de l'attentat, Mehdi Nemmouche. (Belga)

Vos commentaires