En ce moment
 
 

Transports en commun à Bruxelles: ce qu'il faut savoir pour mercredi matin

Une série d'attentats ont touché l'aéroport de Bruxelles et la station de métro Maelbeek ce mardi matin, faisant au moins 34 morts et plus de 200 blessés. Par mesure de sécurité, la plupart des moyens de transport public ont été mis à l'arrêt pendant une grande partie de la journée. En milieu d'après-midi, la circulation des trains a repris de façon limitée. Le métro restait fermé mais les services en surface (bus et tram) ont repris leur activité.

Le réseau de métro et de prémétro de la STIB sera partiellement remis en service mercredi matin. Outre celles du tronc commun de l'axe est-ouest comprises entre "Parc" et "Maelbeek", de nombreuses stations du réseau souterrain de la société bruxelloise de transports en commun resteront toutefois fermées. Il ressort d'un décompte rapide effectué mardi soir que seize stations d'un réseau qui en compte 69 seront opérationnelles.

Concrètement, pour la ligne de métro 1, les rames de métros s'arrêteront dans les stations Stockel, Roodebeek, Montgomery et Schuman d'une part et les stations Gare Centrale, De Brouckère et Gare de l'Ouest d'autre part.
Des navettes de bus seront mises en place entre Schuman et la Gare centrale.

Pour la ligne 5, les métros s'arrêteront dans les stations Delta, Pétillon et Schuman d'une part et les stations Gare centrale, De Brouckère, Gare de l'Ouest, Saint-Guidon et Erasme d'autre part. Des navettes de bus seront mises en place entre Schuman et la Gare centrale.

Les lignes 2 et 6 qui parcourent le sous-sol de la Petite Ceinture ne seront pas exploitées.

Les lignes de prémétro 3 et 4 seront exploitées normalement à l'exception des stations Horta, Parvis de Saint-Gilles, Porte de Hal, Lemonnier, Anneessens, Bourse et Rogier.

Seront exploitées les stations de prémétro Albert, Gare du Midi, De Brouckère et Gare du Nord.

Les lignes de tram 7 et 25 empruntant le tunnel de prémétro de la Grande Ceinture seront exploitées normalement à l'exception des stations Boileau, Georges-Henri, et Diamant. Seule la station de prémétro Montgomery sera exploitée.
La décision de rouvrir ou non des stations de métro et de prémétro allait dépendre des effectifs que le gouvernement fédéral serait en mesure de dégager en effectifs militaires et/ou policiers pour renforcer la sécurité des usagers dans chacune de celles que l'on s'engagerait à rouvrir, avait-on indiqué mardi, en début de soirée dans l'entourage du gouvernement bruxellois.


AUTRES MOYENS DE TRANSPORT (heure d'actualisation: 20h30)

Au niveau de la SNCB, la situation tendait à se normaliser après une reprise progressive démarrée à 16h. L'accès à la gare du Nord était totalement dégagé depuis 18h. A la suite de sa fermeture et des mesures de sécurité renforcées, une impressionnante file s'était formée devant l'entrée principale. A 17h30, des centaines de voyageurs patientaient au pied de l'escalier menant à l'entrée principale de la gare du Nord. Certains y patientaient depuis plusieurs dizaines de minutes, mais dans un silence inhabituel pour cet endroit à l'heure de la sortie des nombreuses entreprises du quartier.

Les policiers postés à l'entrée de la gare appelaient des groupes de navetteurs chacun à leur tour, en fonction de leur destination. L'accès était filtré par les agents, mais aucune fouille systématique n'était organisée. Sur l'esplanade devant la gare, les policiers ont procédé à des fouilles aléatoires.

Vers 18h00, l'ensemble des voyageurs qui patientaient avaient pu pénetrer dans la gare. A l'intérieur régnait une relative cohue, les navetteurs ayant parfois difficlement compris les injonctions des agents de sécurité qui les dirigeaient vers les voies. La majeure partie du dispositif militaire qui surveillait la foule a été levée vers 18h15. Sur le boulevard devant la gare se trouvent encore de nombreux bus De Lijn qui ne peuvent accomplir leur parcours habituel.  



La circulation des trains a repris de manière limitée depuis 16h00 à Bruxelles, sauf dans les gares de Bruxelles-Schuman, Bruxelles-Chapelle, Bruxelles-Congrès et celle de l'aéroport de Bruxelles-National. Suite à cette annonce, des milliers de navetteurs ont pris le chemin du retour."Je vous confirme que la gare de Bruxelles-Central a rouvert ses portes. D'importants contrôles de police pour pénétrer dans la gare. Je suis dans le premier train en direction de Namur", confiait Benoït à 16h40 via notre bouton orange Alertez-nous."Cela fait 2 heures qu'on attend à la Gare Centrale et toujours aucun train vers Charleroi (et un seul vers Mons et Liège)", témoignait pour sa part Guillaume, un autre navetteur.

Les navetteurs qui veulent pénétrer dans la gare de Bruxelles-Central doivent encore se montrer patients mardi soir. L'ensemble des voyageurs sont fouillés à leur entrée dans le bâtiment, indique la police. La circulation ferroviaire a repris progressivement mardi soir, après avoir été interrompue à la suite des attentats perpétrés à Bruxelles. La Stib a mis des bus à disposition des navetteurs pour leur permettre de quitter Bruxelles depuis la gare centrale. A 18h30, la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles avait même demandé aux navetteurs de postposer leur départ depuis les gares de Bruxelles-Central et Bruxelles Nord en raison des longues files d'attente dans ces gares.

Les trains Eurostar et Thalys ont, eux, fait machine arrière ce matin et ne sont pas rentrés en gare de Bruxelle Midi. Ce soir, deux trains Thalys ont effectué l'aller-retour entre Paris et Bruxelles. Les trains à grande vitesse Thalys rouleront à peu près normalement mercredi, après une interruption de trafic mardi à la suite des attentats commis à Bruxelles.


L'aéroport de Zaventem restera fermé mercredi  

L'aéroport de Zaventem restera fermé mercredi, a annoncé ce mardi après-midi le CEO de Brussels Airport Company, Arnaud Feist."On étudie la réouverture de l'aéroport pour jeudi", précise-t-il. Le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte a indiqué quant à lui que trois bombes étaient présentes dans le bâtiment ce mardi matin, dont une n'a pas explosé. La double explosion survenue aux alentours de 08h a fait plus de 10 morts et de 70 à 80 blessés.

Ce mardi, les vols ont été déviés vers d'autres aéroports du pays, notamment à Liège Airport. Ostende, Charleroi et Anvers ont également servi d'aéroport de délestage. Quelque 600 vols ont également été annulés, dont environ 180 vols Brussels Airlines et tous les vols Ryanair programmés. La compagnie Ryanair a prévu d'effectuer mercredi depuis l'aéroport de Charleroi les vols qui devaient initialement décoller de Zaventem ce même mercredi. Thomas Cook avait déjà annoncé une mesure similaire. 

Plus de 1.000 voyageurs sont par ailleurs toujours bloqués à l'aéroport. Parmi eux, de nombreux étrangers et des personnes en transit qui ne doivent ou ne peuvent pas être en Belgique. Elles ont été emmenées en différents endroits de l'aéroport.


Les tunnels entre la porte de Hal et Léopold II à nouveau ouverts 

Enfin, les tunnels de la petite ceinture entre la porte de Hal et Léopold II sont à nouveau ouverts à la circulation, a indiqué Mobiris sur Twitter. Le tunnel Bailli direction centre et la Cambre est également rouvert à la circulation, tout comme le tunnel Otan direction centre et Zaventem. Les tunnels Belliard, Cinquantenaire, Loi et Reyers-Centre restent pour le moment fermés.

Tous les tunnels bruxellois de plus de 300 mètres de long ainsi que le tunnel de l'Otan avaient été fermés ce mardi matin après les sanglants attentats survenus à l'aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois.

Vos commentaires