En ce moment
 
 

Aucun lien entre le décès de Bobby Böhmer et son agression quelques jours auparavant

(Belga) Le parquet de Charleroi a confirmé lundi que l'agression subie par Bobby Böhmer quelques jours avant sa mort n'était pas à l'origine de son décès survenu dans la nuit de jeudi à vendredi, d'après les résultats de l'autopsie du corps de la victime. Quelques jours auparavant, l'homme de 74 ans avait signalé à ses amis avoir subi une agression au pied de son appartement à Lodelinsart (Charleroi).

Bobby Böhmer, qui a évolué entre 1970 et 1978 au Sporting de Charleroi mais également à l'Olympic de Charleroi, était intervenu samedi dernier dans une altercation opposant deux autres personnes dans son quartier. L'ex-joueur de football avait raconté à ses proches avoir reçu des coups de batte de baseball. Selon les amis de la victime, son état de santé s'est rapidement détérioré jeudi matin. "Il m'a appelé mardi pour que je lui apporte des médicaments car il ressentait des douleurs. Jeudi, il ne se sentait pas bien et il a été transporté à l'hôpital Marie Curie de Lodelinsart", confiaient Gil Zorzan et Yves Delprat, amis de longue date de Bobby Böhmer. Ce dernier est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital. D'après la famille et les amis de la victime, il aurait succombé à ses blessures à la suite des coups reçus samedi dernier. Une plainte avait été déposée à la police. Le parquet de Charleroi a néanmoins confirmé lundi soir une information de SudPresse. L'autopsie du corps exclut la thèse de l'agression comme origine du décès du septuagénaire. "Il reste à voir si le juge d'instruction sollicite d'autres devoirs d'enquête, notamment pour faire la lumière sur cette agression", conclut le parquet de Charleroi. (Belga)

Vos commentaires