En ce moment
 

Bouchaïb Moqadem, ex-mari de Geneviève Lhermitte, sur sa potentielle libération: "Je crains pour ma vie"

Ce jeudi, le tribunal de l'application des peines évaluera la demande de libération de Geneviève Lhermitte. Souvenez-vous, elle avait tué ses 5 enfants à Nivelles. Son ex-mari, Bouchaïb Moqadem, ne s’était plus exprimé devant une caméra depuis plusieurs années. Il a accepté de rencontrer une de nos équipes. Toujours extrêmement marqué par le drame, il s’oppose à la libération de Geneviève Lhermitte. L'entretien est signé Benjamin Samyn.

A quelques heures de l’audience, Bouchaïb Moqadem et son avocat font le point sur les messages qu’ils veulent délivrer demain devant le tribunal d’application des peines, qui s'apprête à évaluer la demande de libération de Geneviève Lhermitte. Pour le père des 5 enfants décédés, le temps s’est arrêté le 28 février 2007, le jour du drame, et ce même s’il a refait sa vie et qu’il a une fille de 6 ans. "C’est un choc. Si elle sort, cela va bouleverser ma vie et celle de ma petite famille. Si la personne qui a assassiné vos enfants se retrouve en pleine nature, c’est très grave."

Pour demander sa libération, Geneviève Lhermitte doit proposer un plan de reclassement avec un travail ou une formation à l’extérieur et un suivi personnel. C’est insuffisant pour les parties civiles. Abdelhadi Amrani est l'avocat de Bouchaïb Moqadem. Il fait savoir: "Ce n’est pas parce qu’on a un plan de reclassement qu’on sera libéré tout de suite. Il faut aussi vérifier la dangerosité de madame Lhermitte. À mon sens, c’est une femme qui est très dangereuse. Elle a reconnu qu’elle avait assassiné ses 5 enfants, mais elle n’a jamais reconnu sa responsabilité. Elle a dit que c'était celle de son mari et celle du docteur Schaar."

Bouchaïb Moqadem ajoute: "Je crains pour ma vie, celle de mon entourage, pour tout le monde. Cette personne représente quelque chose d’horrible. Ce qu’elle a fait, elle peut le faire à tout moment et à tout le monde. Je crains pour moi et mon entourage."

Bouchaïd Moqadem espère ne pas croiser physiquement Geneviève Lhermitte demain lors de l’audience. 

Vos commentaires