En ce moment
 
 

Chantal Humblet, pédicure de Hannut tuée en 2016: l'auteur, Stéphane Médot, condamné à la prison à perpétuité

Chantal Humblet, pédicure de Hannut tuée en 2016: l'auteur, Stéphane Médot, condamné à la prison à perpétuité
(C) Police fédérale

La cour d'assises de Liège a condamné ce vendredi après-midi Stéphane Médot (40 ans) à la peine de réclusion criminelle à perpétuité pour avoir commis un vol avec violences et la circonstance aggravante de meurtre sur Chantal Humblet. Sabrina Joannes (42 ans), reconnue coupable des mêmes faits, a été condamnée à une peine de 25 ans d'emprisonnement.


Chantal Humblet a été ligotée

Les faits s'étaient déroulés à Lens-Saint-Rémy le 31 mai 2016. Le corps de Chantal Humblet (53 ans), une pédicure, avait été découvert le soir des faits. La victime avait été ligotée. Elle était décédée à la suite d'un processus d'asphyxie et de manœuvres de strangulation.

Stéphane Médot a été déclaré coupable de vol avec la circonstance aggravante de meurtre. Il a également été reconnu coupable de port illégal d'arme. Le jury a motivé sa décision sur la culpabilité en soulignant que les moyens mis en œuvre par l'accusé étaient de nature à entraîner le décès de la victime et révélaient l'intention de mettre fin à ses jours afin de faciliter le vol ou d'en assurer l'impunité.

Sabrina Joannes a aussi été déclarée coupable de vol avec la circonstance aggravante de meurtre. Le jury a motivé sa décision en relevant qu'elle avait joué un rôle essentiel dans la préparation des faits. Elle était coauteur du vol pour avoir apporté une aide indispensable à sa réalisation. Elle avait un besoin pressant d'argent et elle avait accepté le recours à la violence. Le meurtre commis était prévisible et Sabrina Joannes en avait accepté l'éventualité. Le plan auquel elle avait adhéré impliquait bien un contact physique avec la victime.


Les peines de Stéphane Médot et Sabrina Joannes

Lors des débats sur les peines à infliger aux coupables, l'avocat général Pascale Schils avait requis la peine de réclusion criminelle à perpétuité ainsi qu'une mise à disposition du tribunal de l'application des peines d'une durée de 5 ans contre Stéphane Médot. Elle avait aussi requis une peine de 30 ans de prison contre Sabrina Joannes.

Stéphane Médot a finalement été condamné à une peine de réclusion criminelle à perpétuité. Le jury a motivé sa décision en tenant compte de sa personnalité antisociale et dangereuse ainsi que de ses antécédents judiciaires. Sabrina Joannes a été condamnée à une peine de 25 ans. Le jury a tenu compte de son rôle essentiel dans l'élaboration du plan minutieux de l'agression de la victime, placée en confiance à la veille de l'agression, et de sa personnalité

Vos commentaires