Coups de fouet et bains d'eau glacée: un Liégeois condamné pour avoir infligé des punitions à son neveu

Coups de fouet et bains d'eau glacée: un Liégeois condamné pour avoir infligé des punitions à son neveu

Un Liégeois âgé de 40 ans a été condamné vendredi à une peine de 10 mois de prison avec sursis et à une amende de 800 euros avec sursis par le tribunal correctionnel de Liège pour avoir infligé des coups et traitements dégradants à son neveu. Le prévenu avait imposé des coups de fouet et des bains d'eau glacée à l'enfant dans le but de le punir.

Il se chargeait de l'éducation de ce neveu entre décembre 2015 et juillet 2017 alors que l'enfant était âgé de 12 à 14 ans. Le personnel enseignant de l'école dans laquelle était scolarisé l'enfant avait dénoncé les faits après avoir constaté des marques sur le corps du jeune adolescent. Le 8 décembre 2015, le prévenu avait utilisé le câble électrique d'un chargeur de GSM pour fouetter le garçon à qui il reprochait un retour tardif. "Il s'agissait uniquement de cinq coups de fouet", avait-il justifié devant le juge. Immédiatement après cette scène de coups, l'enfant avait été obligé de prendre place dans un bain d'eau glacée pour y rester vingt minutes.

Le dossier évoquait aussi d'autres scènes préalables lors desquelles le prévenu avait utilisé un bâton de bois ou une ceinture pour corriger l'enfant. Le 21 juillet 2017, le prévenu avait encore porté des coups à l'enfant, qui avaient entraîné sa perte de connaissance. Le 2 mars 2016, il avait enfin frappé sa compagne dans le ventre, lui reprochant d'être enceinte. Parmi les conditions probatoires imposées au prévenu figure une obligation de s'abstenir d'avoir recours au châtiment corporel au sein de sa famille.

Vos commentaires