Coups mortel devant une discothèque de Gosselies : libération du suspect sous conditions

(Belga) Anas A., inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, a fait l'objet d'une mainlevée du juge d'instruction. En septembre 2017, il avait porté des coups mortels à Tomy D., un jeune homme de 26 ans, à la sortie d'une discothèque de Gosselies (Charleroi).

Le 25 septembre 2016, la victime était sortie en boîte à Gosselies pour fêter son nouveau contrat de travail au sein de la firme Securitas. Accompagné de deux amis, il avait été impliqué dans une altercation verbale avec Anas A., à propos d'une cigarette. Aucune bagarre n'avait eu lieu au sein de l'établissement, mais le suspect avait suivi Tomy D. sur le parking. Adepte de la boxe muay thaï, Anas A. avait porté deux coups à son adversaire, lui cassant les dents lors du premier et lui brisant un os au niveau de la gorge, lors du second. Victime d'une hémorragie interne, le jeune homme est décédé avant l'arrivée des secours. Identifié et interpelé une quinzaine de jours plus tard, le suspect a reconnu avoir frappé la victime, mais a toujours nié la volonté de la tuer. Le juge d'instruction l'avait d'ailleurs placé sous mandat d'arrêt pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Après cinq mois et demi de détention préventive, le juge a ordonné une mainlevée, indique le parquet de Charleroi. Anas A. a donc été libéré sous conditions strictes. (Belga)

Vos commentaires