En ce moment
 
 

Crash d’avion: les avions déviés vers Liège repartent à Charleroi

A découvrir

L'aéroport de Charleroi est resté fermé jusque 16h suite au crash, pour que les experts mènent leur enquête. 47 vols avec 17.000 passagers étaient prévus ce samedi. 5 vols ont déjà été déviés vers Liège. Les voyageurs, agacés, sont invités à consulter le site de l'aéroport de Charleroi ou celui de leur compagnie aérienne.

Dans le hall de départ, des centaines de passagers sont agglutinés devant les écrans. Entre les vols annulés et les départs retardés, il règne beaucoup d'incertitude. "On est debout depuis 4 heures du matin. On est arrivés ici. On ne nous prévient de rien du tout. D'abord, l'avion est en panne. Et puis après, on a appris qu'il y avait eu un accident... On ne nous dit rien", explique une voyageuse au micro d'Emmanuel Dupond pour RTL TVI. "Nous, on a appris par la radio quand on était dans la voiture. Mais on ne sait rien. Tout est fermé. On ne peut pas facturer les valises, ni rien", regrette une autre passagère. 

Au point d'informations, les voyageurs impatients tentent d'en savoir un peu plus sur les raisons de cette pagaille. Aucun départ, aucune arrivée, certains vols déviés sur Liège... Pour beaucoup, c'est le désarroi: "J'étais venu chercher ma sœur que je n'ai plus vue depuis 2 ans", s'inquiète un homme. "On ne souhaite ça à personne... Entre temps, on attend", philosophe un autre.

Tous les vols annulés: "On est déçu..."

Tous les vols de la matinée sont annulés. Les vacanciers sont alors priés de récupérer leurs bagages. "Je suis avec mes deux petits-enfants. J'attends les parents qui viennent et il faut que je trouve un autre vol, pour demain j'espère... Parce qu'on me dit qu'il n'y a plus de places nulle part alors je ne sais pas ce que je vais faire", déplore une vacancière. "On aurait bien voulu partir mais, malheureusement, on ne sait pas ce qui s’est passé exactement, donc, on est déçu. On a réussi à avoir un vol pour demain mais pour Carcassonne alors qu’on devait aller à Perpignan. Donc, on va se débrouiller", explique un autre. Des 47 vols prévus au départ de Charleroi aujourd’hui, 5 ont pu être déviés vers Liège. Pour 17 000 passagers, le début des vacances est compromis et trouver une alternative est un véritable casse-tête.

L'aéroport a rouvert

L’aéroport de Charleroi a rouvert peu après 16h. Le trafic reprend petit à petit. Tous les vols prévus après 16h décolleront depuis Charleroi. Sur les 47 vols prévus aujourd’hui, au total, seize vols ont été détournés, cinq autres annulés et une petite quinzaine ont enregistré des retards allant jusqu'à six heures. L’aéroport sera ouvert plus tard ce soir pour permettre à tous les passagers de partir vers leur destination.Tous les appareils déviés qui ont atterri à l'aéroport de Liège sont repartis ou vont repartir vers les différentes bases Ryanair.

"Permettez-moi de présenter mes condoléances"

"Permettez-moi d’abord de présenter mes condoléances à la famille et aux proches. Je crois que c’est un drame énorme", confiait ce midi Jean-Jacques Cloquet, administrateur délégué de l’Aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud, à Alix Battard pour RTL TVI. "En ce qui concerne les vols, l’incident a eu lieu à 9h48, donc, évidemment, à ce moment-là, le commandant de l’aéroport parce que la crise est à la fois gérée par le parquet et la direction générale de l’aviation qui doivent faire leur enquête et décider quand nous pourrons enlever les débris et rouvrir l’aéroport. Jusqu’à présent, nous pensons que nous pouvons rouvrir fin d’après-midi, nous attendons les informations", assurait l’administrateur.

Une dérogation pour voler plus tard dans la soirée

"Vous devez savoir qu’il y a des avions qui ont évidemment déjà été annulés, ça, c’est clair, 5 annulations. Il y a des avions qui ont été dérivés sur Liège. Et nous allons donc chercher les passagers à Liège. Et des passagers qui devaient partir de Charleroi seront transportés à Liège pour partir. Je crois que le plus important, c’est de consulter les sites des compagnies aériennes pour savoir quelle est leur position et leur décision et le site de l’aéroport pour les heures à venir", confiait le directeur. "On est liés aux informations des compagnies aériennes et c’est en fonction de ça que nous prenons notre décision. Nous espérons évidemment que l’aéroport sera rouvert dès que possible en sachant que, vu cette situation exceptionnelle, le ministre a donné une dérogation pour pouvoir décoller plus tard, faire les opérations plus tard dans la soirée."

Vos commentaires