En ce moment
 

Criminel recherché en Belgique et renvoyé en Albanie: le cas Safet Rustemi n'est pas isolé

Un des criminels les plus recherchés du pays a été renvoyé chez lui en Albanie par l'Office des étrangers alors qu'il est impliqué dans plusieurs procès en Belgique, notamment pour proxénétisme. Céline Gransard et Emmanuel Tallarico ont développé cette information pour le RTL Info 13H.

En séjour illégal, Safet Rustemi a été expulsé vers l’Albanie en juin 2017, pourtant ce criminel devait encore comparaître devant la justice belge. Et selon son avocat, Sven Mary, l’office des étrangers était au courant.


Condamné, à nouveau arrêté et libéré sous caution

"Le suspect a été libéré après le paiement d'une caution, le greffe de la prison a transmis le contenu de la décision à l'Office des étrangers. Il était indiqué que Safet Rustemi devait être présent au prochain acte de procédure", a-t-il notamment affirmé.

En janvier 2017, ce criminel albanais est condamné à 9 ans de prison dans le cadre d’un dossier de proxénétisme, une condamnation qui n’est pas répertoriée car son avocat a introduit un pourvoi en cassation. Cinq mois plus tard, il est à nouveau arrêté dans le cadre d’un trafic de cocaïne et libéré sous caution. Une information qui n’est pas arrivée jusqu’à l’Office des étrangers, selon Theo Francken.


Pas un cas isolé

"Si on indique qu'une personne doit rester à disposition, l'Office des étrangers en tient compte", a déclaré le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration.

Selon Sven Mary, le cas de Safet Rustemi n’est pas isolé : au moins 12 personnes ont été renvoyées dans leur pays ces derniers mois après le paiement d’une caution, alors qu’elle devait encore se présenter devant la justice.

Vos commentaires