En ce moment
 

Damien Dillenbourg quitte son poste de procureur du roi du Luxembourg et la magistrature

(Belga) Damien Dillenbourg a décidé de remettre sa démission comme procureur du roi du Luxembourg mais aussi de quitter la magistrature, a-t-on appris lundi soir auprès de son avocat, Me Olivier Bonhivers.

La décision de Damien Dillenbourg d'abandonner son poste de procureur du Roi du Luxembourg avait été révélée lundi par Sudpresse. Cette démission intervient alors que le désormais ex-procureur du roi est en litige avec le conseil supérieur de la justice (CSJ) autour d'un rapport mettant en cause sa gestion de son parquet. En mars, des extrait du rapport avaient circulé dans la presse. Une version du rapport avait aussi été publiée sur le site internet du CSJ. Damien Dillenbourg avait néanmoins obtenu, en référé, le retrait de ce document du site internet, sous peine d'astreinte. Le rapport fait suite à un audit du CSJ en raison du taux anormalement bas de magistrats au sein du parquet du Luxembourg. La procédure opposant Damien Dillenbourg au CSJ est toujours pendante et doit être examinée prochainement par la cour d'appel de Bruxelles. Par celle-ci, l'intéressé demande à avoir accès au dossier, basé notamment sur des témoignages, et l'interdiction de la publication du rapport auquel il n'a pu répondre. Malgré la démission, la procédure va se poursuivre en justice. "M. Dillenbourg a retrouvé une certaine liberté et va continuer à se battre", précise son avocat, indiquant aussi que son client "ne se reconnaît plus dans l'institution judiciaire". Damien Dillenbourg était déjà en retrait pour incapacité de travail depuis quelques semaines. Désigné d'abord procureur du roi d'Arlon en 2013, Damien Dillenbourg avait pris ensuite la tête du parquet unifié du Luxembourg à la fusion des trois arrondissements judiciaires de la province de Luxembourg. (Belga)

Vos commentaires