En ce moment
 
 

Déjà récidiviste, il frappe ses ex-compagnes, sa belle-fille et se rebelle face à la police: le juge s'est prononcé

Déjà récidiviste, il frappe ses ex-compagnes, sa belle-fille et se rebelle face à la police: le juge s'est prononcé
© Belga
 
 

Le tribunal correctionnel de Charleroi a prononcé une peine de 5 ans de prison ferme contre un prévenu poursuivi pour plusieurs faits de violence: coups et blessures, harcèlement, menaces, outrages à agents et rébellion. L'homme, détenu à la prison de Jamioulx, avait uniquement reconnu les coups et blessures sur un homme et les faits commis sur les policiers. Le ministère public avait requis une peine totale de plus de 7 ans de prison.

Le prévenu, âgé de 37 ans, était poursuivi pour de multiples préventions de violence. Le 8 novembre 2020, l'homme contestait avoir porté des coups à une ex-compagne. "Cette dernière a reçu une pluie de coups après avoir suspecté une tromperie via SMS par le prévenu. Il lui a même fait promettre de ne pas aller porter plainte pour la relâcher", avait insisté la partie civile. 

En janvier dernier, une seconde ex-compagne et sa fille âgée de 12 ans ont reçu des coups. "La mineure est intervenue pour défendre sa maman et elle a été giflée", avait précisé Me Charles, tuteur ad hoc pour la mineure.

Le 22 mars dernier, le prévenu reconnaissait avoir brisé l'une des vitres du domicile d'un homme, avant de lui asséner deux coups de poing. Lors de l'intervention policière sur place, ce dernier admettait avoir insulté les policiers et s'être rebellé, mais prétendait ne plus se souvenir de les avoir insultés.

Un récidiviste

Le ministère public avait requis deux peines contre le prévenu, en état de récidive et déjà condamné par le passé pour plusieurs faits de violence: minimum 6 ans de prison et une peine de 18 mois de prison pour les faits ayant eu lieu le 22 mars dernier. La défense avait plaidé un acquittement pour les préventions contestées et un sursis probatoire pour les faits commis en mars 2022.


 

Vos commentaires