En ce moment
 
 

Des devoirs complémentaires pour Abdelkader Belliraj

Des devoirs complémentaires pour Abdelkader Belliraj

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a ordonné vendredi des devoirs d'enquête complémentaires dans l'affaire concernant Abdelkader Belliraj, selon le parquet fédéral. L'homme est suspecté d'avoir fait partie d'une organisation terroriste et d'avoir commis six assassinats politiques à Bruxelles, fin des années quatre-vingt.

La chambre du conseil a décidé de renvoyer l'affaire au procureur du Roi afin qu'il prenne contact avec l'agent de liaison au Maroc pour que l'avocat d'Abdelkader Belliraj, Me Vincent Lurquin, puisse voir son client, incarcéré dans ce pays. Le parquet fédéral, qui avait requis un non-lieu, fera appel de l'ordonnance, selon son porte-parole. Abdelkader Belliraj est soupçonné d'avoir commis six assassinats à Bruxelles, en 1988 et 1989. Parmi les victimes figurent le recteur de la Grande mosquée de Bruxelles, Abdullah Al-Ahdal, et également le docteur Joseph Wybran, président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB). Abdelkader Belliraj a avoué ces crimes mais son conseil soutient que les aveux ne sont pas recevables en Belgique car formulés sous la torture. Cet homme, qui avait été informateur pour la Sûreté de l'Etat belge, avait cependant été jugé au Maroc pour ces crimes commis en Belgique, et d'autres encore, sur la base des aveux en question. Il avait été condamné à la réclusion à perpétuité et purge actuellement cette peine. (Belga)

Vos commentaires