En ce moment
 

Des nouvelles images de l'attentat au musée juif de Bruxelles dévoilées: "On parle de folie meurtrière"

Des nouvelles images de l'attentat au musée juif de Bruxelles dévoilées:

Voici des images de l'attentat au Musée juif de Bruxelles qui n'avaient encore jamais été diffusées. Des clichés extraits des caméras de surveillance qui montrent toute la froideur et la détermination du tireur, qui avait fait 4 morts, sur place, en mai 2014. Un document exclusif RTLinfo.

Ces séquences permettent, surtout, de reconstituer le déroulement précis de l'attaque, à trois mois de l'ouverture du procès du principal suspect, Mehdi Nemmouche, comme l'a indiqué notre journaliste Benjamin Samyn dans le RTLinfo 13h. Attention, certaines de ces images peuvent s'avérer choquantes.

1

L’horreur commence dès les premières secondes dans le hall du musée juif. Le tueur braque son arme sur ses premières victimes, le couple Riva, et l’exécute avant de continuer sa route sans se retourner. A l’entrée de la salle, il tire avec la même arme de poing et fait rapidement une nouvelle victime.

Il s’avance toujours très déterminé vers une employée du musée mais son arme s’enraille. La victime enclenche alors un système d’alarme qui ferme les portes. L’assassin sort une kalachnikov et tire dans la serrure qui explose, avant de faire sa quatrième victime. Il s’en va alors comme il est arrivé calmement et de manière extrêmement déterminée.

3

2


"C'est particulièrement impressionnant"

Ces images, nous les avons montrées à des spécialistes des affaires judiciaires. Ils soulignent le caractère professionnel de l’attaque. "On parle de folie meurtrière. C'est quelque chose qui fait froid dans le dos dans le modus operandi. C'est particulièrement impressionnant", a indiqué Fabrice Guttadauria, avocat pénaliste.

Autre observation: ces images ne permettent pas de distinguer clairement l’auteur qui a une casquette et qui semble porte des lunettes de soleil.

4

5

Le procès de Mehdi Nemmouche, le principal suspect, et d’un complice présumé, Nacer Bendrer, commencera le 10 janvier.

Vos commentaires