En ce moment
 
 

Des trafiquants de drogue à Louvain-la-Neuve jugés: Alexis T. n'aurait pas dû injurier la présidente

Des trafiquants de drogue à Louvain-la-Neuve jugés: Alexis T. n'aurait pas dû injurier la présidente
© Belga
 

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a rendu son jugement lundi à l'encontre de treize prévenus qui comparaissaient pour trafic de stupéfiants (cocaïne et cannabis) organisé à Louvain-la-Neuve jusqu'au début de l'année 2019. Il y était aussi question d'importations de ces matières depuis les Pays-Bas et de cultures de cannabis en Flandre.

Décrit comme le cerveau, Tomasz K., un ressortissant polonais, a écopé de cinq ans de prison ferme, de 24.000 euros d'amende et 60.000 euros lui ont été confisqués.

A l'instar de ce qu'avait demandé le ministère public, les peines infligées dans le jugement rendu lundi sont sévères pour ceux qui étaient décrits comme faisant partie du noyau dur de l'organisation qui écoulait de la cocaïne et du cannabis en quantité importante dans la cité universitaire.

Outre les cinq ans de prison ferme prononcés à l'encontre de Tomasz K., des peines de 40 mois d'emprisonnement avec sursis partiel ont été infligées à quatre autres prévenus, accompagnées de lourdes amendes et de confiscations allant jusqu'à 30.000 euros.

Un individu bien connu de la justice s'emporte

Alexis T., qui avait déjà des antécédents spécifiques, a écopé de trois ans de prison ferme, d'une amende de 16.000 euros et une confiscation de 7.500 euros a été ordonnée à son encontre. A l'issue du prononcé, il s'est emporté devant le tribunal et a insulté vertement les magistrates. Il a dû être ramené manu militari dans la cellule du palais de justice de Nivelles par le service de sécurité. Mais il a réitéré ce comportement lorsque la porte entre les cellules et la salle d'audience a été rouverte pour laisser passer ses coprévenus.

La représentante du ministère public a dès lors demandé que les injures soient actées et elle a requis dans la foulée quatre mois d'emprisonnement ferme supplémentaires pour ces faits d'outrage à magistrat. La présidente a rendu son jugement quelques minutes plus tard et a effectivement prononcé cette peine de quatre mois de prison à charge d'Alexis T.

 

Vos commentaires