En ce moment
 

Dodo la Saumure va-t-il ouvrir un nouveau "club privé" en Belgique ?

Dodo la Saumure va-t-il ouvrir un nouveau
© BELGA

Le bourgmestre de Messines (Flandre occidentale), Sandy Evrard (Open Vld), a fait voter en février dernier un arrêté qui empêche l'ouverture d'une maison close à moins d'un kilomètre du centre-ville, dans le but de contrer l'ouverture d'un bar appartenant à Dominique Alderweireld alias "Dodo la Saumure", rapporte mercredi Sudpresse. Le proxénète français compte lancer une action en justice, estimant que la jurisprudence lui donne raison.

Constatant que M. Alderweireld voulait ouvrir une maison de débauche dans un ancien café situé sur la place du village, le conseil communal a approuvé le 20 février dernier un arrêté visant à empêcher l'ouverture d'un "bordel, sex-club, maison de débauche ou club privé à moins d'un kilomètre de la place".

Dans son arrêté, le bourgmestre précise que la "reconstruction de la place ne peut-être combinée avec l'établissement d'une institution définie comme un bordel".

L'arrêté stipule également qu'en dehors du périmètre approuvé au conseil, l'ouverture d'un bordel ou d'un club privé doit respecter certains critères. Le permis d'exploitation doit être délivré par le bourgmestre. Quant à l'exploitant et les personnes qui y travaillent, ils doivent passer un examen de moralité.

M. Alderweireld compte lancer une action en justice afin de pouvoir ouvrir son bar. "La jurisprudence me donne raison. J'ai mes avocats spécialisés en droit administratif qui planchent sur l'affaire. Si la question est d'ouvrir, j'ouvrirai. Un bar classique avec des chambres en haut", indique-t-il.

Vos commentaires