En ce moment
 
 

Dossier Dutroux à l'archevêché: "Il n'y a aucun lien"

 
 

Interrogé en tant que témoin, le cardinal Danneels n’a pas été inculpé dans le dossier de faits de pédophilie présumés. Du côté du parquet, les informations se font rares, mais il a été confirmé que des pièces du dossier Dutroux ont bien été retrouvées à Malines. Mais l'avocat de l'archevêché s'est empressé de souligner qu'il n'y avait aucun lien entre les deux affaires.

Le parquet se montre peu loquace en ce qui concerne le dossier de faits de pédophilie présumés à l’Eglise, mais cet après-midi, deux informations ont été révélées: premièrement, le cardinal Danneels n’a pas été inculpé à la fin de son audition, ensuite, des pièces du dossier de Dutroux ont bel et bien été retrouvées lors des perquisitions effectuées en juin dernier à l’archevêché de Malines. Le cardinal Danneels aura finalement passé 10 heures dans les locaux de la police judiciaire fédérale hier. Entendu en tant que témoin par les enquêteurs, il a également été questionné par le juge d’instruction, Wim de Troy, précise la journaliste Vanessa Costanzo, pour RTL-TVi. L’objectif de cette audition était de savoir si l’ancien primat de Belgique était au courant d’abus sexuels présumés, notamment des faits rapportés à la Commission sur les abus sexuels commis par des hommes d’Eglise.


Le cardinal nie les faits

D’après plusieurs journaux, le cardinal Danneels aurait nié être au courant de tels faits. Cela aurait entraîné la convocation de deux autres témoins : l’ancienne juge Alsbergh et Peter Adriaenssens. Il s’agit des deux derniers présidents de la commission chargée par l’Eglise de recueillir les plaintes de victimes de prêtres pédophiles.

Le dossier Dutroux à l’archevêché : le parquet confirme

Le parquet a confirmé que des pièces du dossier Dutroux ont bien été saisies lors des perquisitions menées au cœur de l’Eglise le 24 juin dernier. Au terme de cette journée d’audition, le Cardinal n’a pas été inculpé, mais cela ne signifie pas qu’il ne le sera pas d’ici la fin de l’instruction. Il pourrait même être réentendu à l’avenir, poursuit Vanessa Costanzo.

Aucun lien

"L'Eglise belge n'a aucun lien avec l'affaire Dutroux", a néanmoins souligné l'avocat de l'archevêché, Me Fernand Keuleneer, à l'occasion d'une conférence de presse au centre interdiocésain. "Les documents relatifs au dossier judiciaire de Julie et Mélisa, découverts lors de perquisition à l'archevêché de Malines le 24 juin, ont été envoyés par un tiers à Mgr Léonard", a-t-il encore précisé. "Il ne s'agit pas de dossiers +papier+ mais de deux cd-rom qui auraient été envoyés par un tiers bien connu de la presse et de l'archevêché", a expliqué le porte-parole des évêques Eric De Beukelaer.

Comme le mentionne la presse de mercredi, ces cd-rom ont également été envoyés, durant l'affaire Dutroux, à des journalistes judiciaires, des politiciens et d'autres personnalités du pays. Il ne s'agirait donc aucunement d'une trouvaille unique.



 




 

Vos commentaires