En ce moment
 

Elle avait entrepris une relation sexuelle en public: la Liégeoise a expliqué au juge qu'elle était sous influence d'alcool et de méthadone

Elle avait entrepris une relation sexuelle en public: la Liégeoise a expliqué au juge qu'elle était sous influence d'alcool et de méthadone

Le parquet a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 10 mois de prison éventuellement assortie d'un sursis probatoire strict contre une Liégeoise de 43 ans poursuivie pour des faits d'outrage public aux mœurs. Cette dame avait entretenu des relations sexuelles en public avec son partenaire, lors de la gay-street à Liège en 2015. Ce dernier a été jugé dans une procédure distincte.

De nombreux passants avaient été offusqués de constater que, lors de la gay-street le 12 septembre 2015, la prévenue et son partenaire avaient entrepris des relations sexuelles en public. Le couple s'était à peine dissimulé dans le couloir d'un hall menant à l'entrée d'un immeuble. La police était intervenue après les multiples demandes des passants et avait mis fin aux ébats, qui constituent un outrage public aux mœurs.

Les deux prévenus avaient été renvoyés devant le tribunal pour répondre de ces faits. L'homme avait été jugé dans une procédure distincte. La quadragénaire, d'abord jugée par défaut, a fait opposition et s'est défendue devant le tribunal. Elle a reconnu les faits tout en soulignant qu'elle était sous l'influence de l'alcool et de méthadone lors des faits. Le parquet a requis une peine de 10 mois de prison éventuellement assortie d'un sursis probatoire strict. L'avocat de la prévenue a sollicité une sanction plus indulgente ou une peine de travail.Le jugement sera prononcé le 16 mai.

Vos commentaires